Ginette Kolinka, ambassadrice de la mémoire de la Shoah, en visite à Pontarlier

Publié le 28/03/2022 - 17:18
Mis à jour le 28/03/2022 - 15:34

Ginette Kolinka © Jean-Michel Blanchot
Ginette Kolinka © Jean-Michel Blanchot
PUBLICITÉ

Jean-Michel Blanchot, professeur d’histoire au Lycée Edgar Faure de Morteau et président du Souvenir Français du Val de Morteau et du Saugeais animera la soirée. Cet historien a beaucoup travaillé sur ces questions de mémoire et contribué à l’exhumation du souvenir des deux enfants Szpiro, deux jeunes mortuaciens assassinés en 1942 à Auschwitz.

Après la projection d’un petit documentaire qui retrace l’action de Ginette, véritable ambassadrice de la mémoire, un échange entre Ginette Kolinka et Jean-Michel Blanchot évoquera la question de l’actualité et de l’avenir du devoir de mémoire autour du thème : "ne pas oublier : quel avenir pour le devoir de mémoire ?".

Biographie

"Ginette Cherkasky (épouse Kolinka) est née à Paris en 1925. Par peur des arrestations, la famille franchit clandestinement la ligne de démarcation au cours de l'été 1942 et s'installe à Avignon, où elle s’efforce de reprendre une vie normale. Ginette travaille avec ses parents et ses sœurs sur les marchés. Le 13 mars 1944, en rentrant déjeuner, elle tombe nez à nez avec les gens de la Gestapo venus les arrêter. Elle est incarcérée à la prison des Baumettes, à Marseille, avec son père, son petit frère de 12 ans, Gilbert, et un neveu âgé de 14 ans, Georges. Tous les quatre sont transférés au camp de Drancy le 12 avril et déportés au camp d’Auschwitz le 13. A l'arrivée du camp, son père et son frère montent sans le savoir dans les camions en partance pour les chambres à gaz. Ginette fait partie des 91 femmes sélectionnées pour le travail. Ginette sera la compagnonne de déportation de Simone Veil et de Marceline Loridans-Ivens. C'est la dernière fois qu'elle verra Georges car il est transporté dans le camp des hommes. Fin octobre 1944, elle est transférée à Bergen-Belsen, puis en février 1945 dans une usine de matériel aéronautique à Raguhn, près de Leipzig. À l'approche de troupes alliées, le 13 avril 1945, Ginette est placée dans un nouveau convoi en direction du camp de Theresienstadt où elle attrape le typhus. Libérée par l'armée Rouge, elle est rapatriée à Lyon le 3 juin, puis rentre à Paris et retrouve 4 de ses 5 sœurs. Léa, l'aînée, déportée à Auschwitz, n’est pas revenue."

Colloque sur les troubles de l’attachement et des apprentissages

Colloque sur les troubles de l’attachement et des apprentissages

  • Le 6 octobre 2022 à 08:30

“Les données montrent que plus de deux tiers des enfants et des adolescents ont vécu au moins un événement traumatogène au cours de leur vie, qu’un tiers d’entre eux en a vécu de façon répétée et qu’au moins 20 % d’entre eux ont développé par la suite un syndrome psychotraumatique”, d’après l’étude de la HAS “Évaluation et prise en charge des syndromes psychotraumatiques” du 1er juin 2017. Les psychotraumatismes sont donc fréquents et doivent être compris et pris en charge pour accompagner les troubles de l’attachement et des apprentissages chez l’enfant. L’objectif de ce colloque est de diffuser les travaux récents dans le domaine de la prévention et du traitement des difficultés psychosociales et cognitives développementales des petits enfants.

Colloque no pain no gain, Regards croisés sur les nouvelles fatigues sportives

Colloque no pain no gain, Regards croisés sur les nouvelles fatigues sportives

  • Le 6 octobre 2022 à 08:30

Le Laboratoire Culture, Sport, Santé et Société – C3S de l’UFR STAPS / Université de Franche-Comté organise le colloque No pain no gain, Regards croisés sur les nouvelles fatigues sportives : jeudi 6 octobre 2022 de 8h30-12h / 14h-17h, ENSMM Amphithéâtre Pierre Mesnage, 26 rue de l’Épitaphe Besançon.

Conférence-débat : « Fin de vie : Faut-il faire évoluer la loi ? » animée par Régis Aubry

Conférence-débat : « Fin de vie : Faut-il faire évoluer la loi ? » animée par Régis Aubry

  • Le 17 octobre 2022 à 20:00

Conférence-Débat : « Fin de vie : Faut-il faire évoluer la loi ? » animée par Régis Aubry, Professeur associé de médecine palliative, Président de la plateforme nationale de recherche sur la fin de vie. Membre du Comité Consultatif National d’Éthique. Lundi 17 octobre 2022 de 20h à 22h. Au Petit kursaal à Besançon.

Le Diocèse Saint-Claude rend hommage à Louis Pasteur

Le Diocèse Saint-Claude rend hommage à Louis Pasteur

  • Le 8 octobre 2022
  • Le 22 octobre 2022
  • Le 3 décembre 2022

Dans le cadre du Bicentenaire de la naissance de Louis Pasteur, le diocèse de Saint-Claude rend hommage au savant jurassien. Une initiative voulue par Monseigneur Jean-Luc Garin et portée par une équipe de bénévoles intéressés par le sujet. Exposition et conférences sont organisées dans le Jura à partir du 4 septembre et jusqu’à la fin de l’année.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.94
légère pluie
le 02/10 à 9h00
Vent
5.42 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
98 %

Sondage