Aide alimentaire : la mobilisation se poursuit cet été !

Publié le 26/06/2013 - 14:44
Mis à jour le 26/06/2013 - 15:10

Les bénévoles de la Banque alimentaire redoublent d'efforts pendant la campagne d'été, car les besoins sont toujours présents. Aujourd’hui 3 500 familles par mois sont bénéficiaires du dispositif mis en place par les antennes du Doubs, de la Haute-Saône et du Territoire de Belfort.

1259310283.jpg
©dr banque alimentaire

Solidarité

PUBLICITÉ

Parce que la misère ne prend pas de vacances, la Banque alimentaire et son réseau d’associations locales distributrices de l’aide alimentaire ne suspendront pas leur activité durant l’été. Elle appelle donc à la mobilisation et à la poursuite des dons.

Un service minimum, soit au sein de leurs propres locaux, soit profitant d’un dispositif de remplacement assuré par la Caborde de Montrapon (17 rue Haag), sera assuré du 15 juillet au 15 aout. La Croix Rouge accueillera également les personnes habituellement aidées par le Diaconat en prenant en charge l’intégralité des demandes du centre-ville de Besançon.

1000 familles supplémentaires accueillies en un an

Dans les zones périurbaines et rurales (Est Bisontin, Saint Vit, Ornans, Baumes les Dames, Pouilley les Vignes, Pontarlier, Aire Urbaunes Montbéliard, Belfort, Héricourt…), la Banque alimentaire a établi un planning des ouvertures permettant de diriger les demandeurs d’aides alimentaires. « Les associations assureront des permanences et ne laisseront ainsi aucune urgence sans réponse », assurent les responsables locaux dans un communiqué. Les services sociaux du CCAS et du Conseil général du Doubs resteront aussi mobilisés.

Près de 1 000 familles supplémentaires ont eu besoin de l’aide alimentaire, soit près d’un tiers de plus que l’année précédente, selon la Banque alimentaire du Doubs, de Haute-Saône et du Territoire de Belfort. Chaque mois, ce sont ainsi 10 000 personnes qui sont concernées.

Toutes les bonnes volontés qui souhaiteraient aider sont accueillies au siège, avenue de Chardonnet à Besançon ou par téléphone au 03 81 80 96 06.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Urgences : Buzyn dévoile un « pacte de refondation » à 750 millions, sans lits supplémentaires

Urgences : Buzyn dévoile un « pacte de refondation » à 750 millions, sans lits supplémentaires

Acculée par la grève inédite touchant les services d'urgences depuis près de six mois, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a détaillé ce lundi 10 septembre 2019 un "pacte de refondation" de 750 millions d'euros sur trois ans, mais ne prévoyant ni les lits ni les effectifs supplémentaires réclamés par les grévistes. La CGT a annoncé lundi soir qu'elle maintenait son appel à manifester mercredi.

Colère du côté des agriculteurs du Doubs : une action prévue ce mardi soir à Besançon…

Colère du côté des agriculteurs du Doubs : une action prévue ce mardi soir à Besançon…

La FDSEA (fédérations de syndicats d'exploitants agricoles locaux) et les Jeunes Agriculteurs du Doubs ont décidé de se mobiliser ce 2 juillet 2019 à 20h30 au 7 rue de la Gare d’eau à Besançon (derrière la Préfecture). Cette action intervient suite à l'accord entre l'Union européenne et les pays du Mercosur (plusieurs pays d'Amérique du Sud)  pour plus de libéralisation de la commercialisation.

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

Alors que plusieurs centaines de salariés de General Electric ont empêché lundi 17 juin 2019 à 9h  la tenue à Belfort de la première réunion d'information sur le plan social qui doit frapper de plein fouet le site. Un nouveau rendez-vous a été fixé au vendredi 21 juin, a indiqué un porte-parole du site.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.96
peu nuageux
le 17/09 à 18h00
Vent
2.83 m/s
Pression
1019.62 hPa
Humidité
70 %

Sondage