Le massif du Jura, tremplin ancestral des champions

Publié le 13/01/2013 - 11:13
Mis à jour le 13/01/2013 - 13:04

Le massif du Jura, qui accueille ce week-end à Chaux-Neuve (Doubs)  une étape de la Coupe du monde de combiné nordique, est devenu été comme hiver le haut lieu français de cette discipline dont il a vu grandir les champions, de Fabrice Guy à Jason Lamy-Chappuis.

tremplin-chaux-neuve.jpg
©
PUBLICITÉ

Agrippés aux flancs du massif jurassien, fendant les forêts de sapins, se dressent les 118 m du tremplin de saut à skis de Chaux-Neuve, fierté de la petite commune de 250 habitants. Samedi et dimanche, quelque 10.000 spectateurs y sont attendus pour encourager leur champion olympique Jason Lamy-Chappuis, titré à Vancouver en 2010.

A écouter Fabrice Guy, premier champion olympique français de la discipline à Albertville en 1992, aujourd’hui technicien en charge du tremplin, l’épreuve de Chaux-Neuve « est (même) celle que préfèrent les skieurs français, mais aussi étrangers à cause de l’ambiance et du public, qui est le plus chaleureux du circuit« .

L’avantage du site est notamment de permettre une pratique toute l’année. Le tremplin de Chaux-Neuve, récemment équipé d’un dispositif réfrigéré et d’herbe synthétique, est aussi praticable l’été, lorsque les athlètes s’affûtent sur la piste de ski à roulettes du stade des Tuffes (Jura). 

« Les sportifs peuvent venir s’entraîner tout l’été sur ces différents équipements. Les résultats de l’hiver sont la résultante de l’entraînement à partir de mai« , explique Vincent Jacquet, directeur du centre national de ski nordique (CNSNMM) de Prémanon, station située à une quarantaine de km au sud de la Chaux-Neuve.

Tremplins dans chaque village

L’établissement, centre national d’entraînement des équipes de France de combiné nordique, met également ces installations à disposition des athlètes étrangers, des clubs de ski et des écoles de la région. »La fédération française de ski (FFS) a vite senti que la culture du combiné nordique était là, en Franche-Comté, où se trouvait déjà le CNSNMM et où les collectivités étaient prêtes à soutenir le nordique », analyse Nicolas Michaud, responsable du ski nordique à la FFS.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Léo Lagrange : la canicule risque de repousser l’ouverture de la nouvelle pelouse

Léo Lagrange : la canicule risque de repousser l’ouverture de la nouvelle pelouse

Les travaux de réhabilitation du stade Léo Lagrange, débutés ce printemps, sont retardés par la canicule de ce mois de juillet. La Ville, qui espère toujours ouvrir la pelouse début octobre, réfléchit à mieux l’arroser malgré les restrictions…

L’histoire se répète pour Thibaut Pinot : « Je serai au départ du Tour en 2020… »

L’histoire se répète pour Thibaut Pinot : « Je serai au départ du Tour en 2020… »

L'histoire se répète: un an après ses malheurs du Giro, le Franc-Comtois a abandonné le Tour de France, vendredi, à deux jours de l'arrivée alors qu'il était encore en position de monter sur le podium au départ de la 19e étape. Passées les larmes, Thibaut Pinot annonce ce samedi matin qu'il sera "avec certitude" sur le Tour de France 2020.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.6
couvert
le 20/08 à 3h00
Vent
1.09 m/s
Pression
1021.57 hPa
Humidité
89 %

Sondage