Pollution en Bourgogne-Franche-Comté : des millions de m3 d’eaux usées rejetés dans la nature selon l’agence de l’eau…

Publié le 06/10/2021 - 11:36
Mis à jour le 12/10/2021 - 12:08

13,7 millions de m2 sont rejetés dans la nature en une année en Bourgogne-Franche-Comté, alerte ce 5 octobre 2021 l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse.

 © Agence de l'eau
© Agence de l'eau

L’agence de l’eau est un établissement public de l’Etat sous tutelle du ministère de l’environnement, qui a pour mission la reconquête du bon état de l’eau et des milieux aquatiques. En application du principe pollueur-payeur, elle perçoit des redevances fiscales payées par tous les usagers : ménages, collectivités, industriels, agriculteurs, en fonction des volumes qu’ils prélèvent et de la pollution qu’ils rejettent

Le chiffre est impressionnant : 13,7 millions de m2 en un an, voilà la quantité d’eau usée qui partent directement sans traitement via les déversoirs d’orage en milieu naturel dans notre région.

Quelle solution apporter ?

L’agence de l’eau précise qu’elle soutient déjà les projets de désimperméabilisation des sols pour la déconnexion des eaux pluviales des réseaux d’assainissement. Cela permet de "préserver la qualité des cours d’eau en limitant la collecte d’eau de pluie dans les réseaux unitaires afin de réduire leurs débordements et les rejets vers les rivières".

Depuis le début de son 11ème programme d’action (2019-2024), elle a apporté 1,3 M€ d’aides aux collectivités territoriales et aux aménageurs

Plusieurs travaux engagés sur la désimperméabilisation

L’agence de l’eau indique qu’elle engage sur la ville de Chalon-sur-Saône et la Communauté de communes Sud Côte Chalonnaise un contrat pour une gestion durable des services d’eau et d’assainissement sur le territoire du Grand Chalon. Concrètement, cela implique un contrat engagera plus de 32 millions d’euros de travaux dont près de la moitié sera apportée par l’agence de l’eau. 2,6 millions d’euros de travaux devraient notamment permettre la désimperméabilisation de 7,7 hectares de surface active d’ici à fin 2023 sur le territoire du Grand Chalon.

Les cours d’école, collège, lycée et université représentent également des surfaces importantes et un potentiel de désimperméabilisation fort pour l’agence de l’eau. Ainsi, la commune de Granges en Saône-et-Loire réaménage la cour de son école maternelle qui est entièrement imperméabilisée par un revêtement goudronné. Une partie de la cour sera végétalisée et les eaux de pluie seront déconnectées du réseau de collecte communal pour être infiltrées grâce à la réalisation de 5 noues.

Enfin, les 1,3 millions d’euros d’aides aux collectivités territoriales et aux aménageurs ont été dispatchés sur 17 opérations.

Pour rappel, Anne Vignot, la maire de Besançon, en fait un de ses chevaux de bataille :

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.44
ciel dégagé
le 25/10 à 3h00
Vent
0.98 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
84 %

Sondage