Un instituteur de Chalezeule suspendu suite à une plainte pour violences sur un élève

Publié le 12/02/2013 - 11:57
Mis à jour le 12/02/2013 - 11:58

Un instituteur de Chalezeule, aux portes de Besançon, a été suspendu à titre conservatoire et fait l'objet d'une enquête de gendarmerie à la suite de la plainte d'un parent d'élève pour violences contre un enfant de huit ans.

PUBLICITÉ

Le père de la jeune victime présumée a déposé plainte jeudi 7 février contre l’enseignant, auquel il reproche d’avoir été brusque, voire violent avec son enfant, a-t-on appris lundi 11 février 2013 auprès de la gendarmerie et du parquet.

L’instituteur a été suspendu à titre conservatoire par l’inspection d’académie du Doubs en attendant que l’enquête de gendarmerie en cours détermine si les faits reprochés sont répréhensibles pénalement ou non, a indiqué le parquet de Besançon.

Au premier trimestre, une pétition a été signée par une bonne partie des parents d’élèves de l’établissement, qui se sont plaints de l’attitude « malsaine » de l’instituteur dès la rentrée de septembre 2012.

L’inspection d’académie du Doubs et la direction de l’école primaire n’étaient pas joignables lundi soir.

(source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Empoisonnements à Besançon : une ex-collègue soupçonne l’anesthésiste, la  défense réfute

Empoisonnements à Besançon : une ex-collègue soupçonne l’anesthésiste, la défense réfute

Une ex-collègue de Frédéric Péchier, l'anesthésiste de Besançon mis en examen pour 24 empoisonnements présumés, le soupçonne d'avoir voulu l'empoisonner lors d'une opération, ce que réfute catégoriquement la défense, a-t-on appris ce vendredi 24 mai 2019 auprès des avocats des deux parties.

Enfants noyés à Chalon-sur-Saône : leur belle-mère mise en examen pour « homicides involontaires »

Enfants noyés à Chalon-sur-Saône : leur belle-mère mise en examen pour « homicides involontaires »

La belle-mère de trois frères et soeur, qui s'étaient noyés l'été dernier dans un lac de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire), a été mise en examen pour "homicides involontaires", a-t-on appris ce jeudi 23 mai 2019 auprès du parquet, confirmant une information du Journal de Saône-et-Loire.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.7
légère pluie
le 25/05 à 3h00
Vent
1 m/s
Pression
1016.05 hPa
Humidité
95 %

Sondage