Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Besançon: le tourisme fluvial avec et pour les handicapés

©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
La halte du Moulin Saint-Paul ©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Léon Bessot et Claude Kieffer, respectivement président et directeur du Centre d'accueil et de soins d'Etalans ©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
© - cliquez sur l'image pour agrandir
©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
La communauté d’agglomération du Grand Besançon a confié la gestion de son port fluvial à un établissement d’aide par le travail au profit de personnes handicapées.

Publicité

Le port fluvial de Besançon comporte deux sites en ville (Moulin Saint-Paul et Cité des arts et de la culture) et une halte à Deluz, village situé à mi-chemin entre Baume-les-Dames et la capitale régionale. 75 emplacements sont disponibles pour accueillir les plaisanciers. La fréquentation est en hausse sensible passant de 300 bateaux en 2008 à 600 en 2009 et 750 en 2010. 2012 personnes ont été accueillies.

Particularité de ces trois sites : ce sont des handicapés mentaux qui s’occupent de l’accueil des plaisanciers. Une mission qui sera renforcée en 2011 par l’embauche d’un saisonnier pour assurer la permanence à la capitainerie. 12 travailleurs handicapés travailleront sur les trois sites cet été.

« Cela leur permet d’être dans la vraie vie », constate Christian Gasnier, un des responsables de l’Esat (établissement et services d’aide par le travail) La Bergerie d’Etalans. Outre l’accueil, ils gèrent la location de petits bateaux électriques sans permis qui a connu un réel succès depuis leur lancement en 2010. Ces petites embarcations permettent de visiter Besançon sous un autre angle.

Plusieurs nouveautés sont annoncées pour cette saison parmi lesquelles l’organisation de croisières adaptées pour adultes handicapés. Trois séjours d’une semaine sont prévus à bord d’un bateau de 13,5 m pouvant accueillir 25 participants. Est également prévue la location d’un bateau habitable sans permis.

« Besançon doit tirer profit de sa situation exceptionnelle. C’est l’une des rares villes de France traversée par une rivière sur une aussi longue distance », a souhaité Jean-Louis Fousseret, président du Grand Besançon, en lançant la nouvelle saison du tourisme fluvial. La communauté d’agglomération souhaite développer la location d’anneaux à l’année pour l’hivernage des bateaux.

Contact: 06 71 17 91 29

contact@doubsplaisance.com

redaction

Votre météo avec