Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

... Le Champagney

Le Champagney est situé dans une des plus belles cour de la ville ©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Salade de pois gourmands et brochette de Saint-Jacques ©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
L'artichaut, salade d'herbes fraîches, viande des Grisons et copeaux de parmesan ©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Le filet de boeuf sur crème de morilles ©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Le loup entier rôti au fenouil ©carcy - cliquez sur l'image pour agrandir
Le pain perdu ©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Le parfait glacé au Macvin ©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Après deux réelles déconvenues, je voulais me faire croire qu'il y avait tout de même quelques endroits à Besançon où l'on mange correctement. Le Champagney, au fond de sa cour de Battant, m'a redonné un peu le moral. Malgré quelques bémols, on y passe un bon moment.

Publicité

Salade de pois gourmands et brochette tiède de Saint-Jacques, vinaigrette d'agrumes: noix de Saint-Jacques parfaites, peut être que les pois gourmands pourraient également être servis tièdes.

L'artichaut, tout simplement croquant en salade d'herbes fraîches, viande des Grisons et copeaux de vieux parmesan : l'artichaut est un peu absent dans cette salade qui malgré tout constitue une bonne entrée en matière. La vinaigrette est sympa, ce qui est de plus en plus rare.

Notre traditionnel filet de bœuf sur crème de morilles : certainement le plat le plus décevant. Commandé saignant, le filet était à point, vraisemblablement faute d'épaisseur. Pourquoi placer le filet au-dessus d'une purée, certes excellente, alors qu'on doit couper la viande ?

Un classique : loup entier rôti au fenouil sauce vierge « comme en Provence »:  beau poisson bien grillé, mais attention aux arêtes !

Sur crème à la réglisse, notre pain perdu « retrouvé », glace pain d'épices: dessert agréable avec sa note de cannelle, bien plus présente que la réglisse, mais les bords de la tranche de pain sont vraiment trop difficiles à découper.

Parfait glacé au Macvin sur caramel de noix : ensemble harmonieux en conclusion.

Un menu à 26,5 €, un autre à 36 € comprenant deux entrées, deux plats, un beau plateau de fromage et deux desserts, une San Pe (4 €) une demie bouteille d'Arbois (12,1 €) pour un total de 78,6 €. C'est à peine cher, mais quand même moins abusif que d'autres adresses bisontines.

S'il fallait donner une note globale :

14/20

La note constitue une moyenne forcément subjective obtenue à partir de plusieurs critères (cadre, service, plats, vins, prix...) un jour donné et lors d'un dîner.

S'il fallait faire un commentaire :

Le cadre est chaleureux et dégage une impression cosy. Le service est sans reproches et de bon conseil. Dans cette maison, on sent que tout le monde a envie de bien faire, mais il y a encore une marge de progression.

Le Champagney - 37, rue Battant, dans la cour - 25000 Besançon

03 81 81 05 71 - fermé le dimanche.

Les restaurants déjà goûtés pour vous :

- L'Auberge paysanne (5/20)

- Les Tontons farceurs (14/20)

- L'Annexe (16/20)

- Le Vézois (11/20)

- La Table des Halles (14/20)

- Le 1802 (13/20)

- L'Avant-Goût (14/20)

- La Brasserie du Tigre (12/20)

- La Papaye Verte (10/20)

- L'Epicerie (15/20)

- Chez Nahdi (12/20)

- La Brasserie du Commerce (13/20)

- Au Bouchon Rivotte (13/20)

- Le Grand Café du Casino (13/20)

- La Chat Classique (6/20)

- Mirabelle (14/20)

 - L'Ô à la bouche (13/20)

 - Chez Pommamour (11/20)

 - Qui l'eût cru (13/20)

- Osteria Enoteca Italiana (7/20)

- Le Chaland (9/20)

« J'ai goûté pour vous...un restaurant du Grand Besançon » est une rubrique qui se fait en dégustation cachée, avec paiement de l'addition et qui paraît tous les samedis.

 

 

redaction

Votre météo avec