Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Un Mirage 2000 s'écrase en Haute-Saône : le pilote s'est éjecté

La BA 102 avait accueilli les premiers "Mirage" (illustration) ©T Ducros - cliquez sur l'image pour agrandir
actualisé à 10h30

Un avion militaire de type Mirage 2000 s'est écrasé en Haute-Saône vers 18H45 mercredi, a-t-on appris auprès de la préfecture de Vesoul. L'accident s'est produit à 500 mètres du village de Montcourt. Le pilote a réussi à s'éjecter et ses jours ne sont pas en danger.  

Publicité

L'appareil s'est écrasé sur une zone non habitée de cette petite commune située à une trentaine de kilomètres à l'ouest de Luxeuil-les-Bains c'est-à-dire à une quarantaine de kilomètres de sa base.  Il a pris feu et une zone de sécurité a été mise en place . L'accident serait du à une collision entre l'appareil et un oiseau selon les premiers éléments sur place. 

Le pilote sain et sauf

Le pilote a réussi à s'éjecter et s'est légèrement blessé à la jambe. Conscient, il a été transporté au centre hospitalier de Remiremont (Vosges), a déclaré l'officier communication de la gendarmerie de Franche-Comté, Didier Guériaud. Ce militaire expérimenté participait à un exercice d'entraînement avec trois autres avions lorsqu'un oiseau est entré dans la turbine de son Mirage 2000-5, a précisé l'officier communication. "Le pilote a appliqué la procédure de rigueur en vidant ses réservoirs, avant de prendre la direction d'une zone non habitée et de ralentir pour s'éjecter. Les réservoirs sont tombés dans le département voisin des Vosges", a-t-il ajouté.

Une fois à terre, l'avion armé d'obus a pris feu. Une zone de sécurité a été mise en place sur les lieux de l'accident à Montcourt, a indiqué M. Guériaud. Une vingtaine de gendarmes et une dizaine de militaires ont été dépêchés sur les lieux. L'enquête sera confiée à la section de recherche de la gendarmerie de l'air de Villacoublay (Yvelines).

"Nous sommes tous très contents que le pilote soit sain et sauf", a déclaré Michel Robquin, directeur de cabinet du préfet de Haute-Saône Arnaud Cochet, qui s'est rendu sur place.

En octobre 2012, un Mirage 2000-5 de la base aérienne de Luxeuil-les-Bains, s'était déjà écrasé dans le département. Son pilote de nationalité taïwanaise était décédé dans l'accident.

(avec AFP)

Damien

Autres faits divers

13 décembre 2017 à 10:57
7 décembre 2017 à 07:25

Votre météo avec

Evénements de haute-saone