Reconnaître et analyser les traces du passé. Nouvelles méthodes d’investigations en archéologie

Publié le 29/08/2018 - 10:33
Mis à jour le 29/08/2018 - 10:33

Matthieu Thivet et Philippe Barral, chercheurs au laboratoire Chrono-environnement, donneront une conférence grand public dans le cadre du cycle « L'instant archéo ». L’archéologie a bénéficié ces dernières années d’avancées technologiques qui ont décuplé et multiplié ses moyens d’investigation, pendant la fouille, mais aussi et surtout en amont, pour détecter et caractériser les traces enfouies dans le sol laissées par l’homme. Les prospections dites géophysiques et la télédétection par laser (ou lidar) sont notamment utilisées de plus en plus régulièrement. Ces méthodes offrent la possibilité de reconnaître avant toute fouille l’emprise de vestiges archéologiques, leur organisation spatiale et chronologique, leur insertion dans le contexte environnemental et d’en proposer des restitutions et interprétations de plus en plus précises. Des programmes de recherche récents à Mandeure, Besançon et Autun offrent de bons exemples de la diversité et de l’intérêt des résultats obtenus. Entrée libre dans la limite des places disponibles. 18 septembre 2018 à 20h, salle de conférence de la MSHE C. N. Ledoux, 1 rue Charles Nodier

flyer_NMtd_PhBarral
flyer_NMtd_PhBarral
PUBLICITÉ

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.16
ciel dégagé
le 21/09 à 0h00
Vent
5.15 m/s
Pression
1019.78 hPa
Humidité
61 %

Sondage