Suisse: l'armée retrouve l'épave de l'avion porté disparu, pas de trace du pilote

Publié le 30/08/2016 - 15:11
Mis à jour le 30/08/2016 - 15:11

L'épave de l'avion de combat des forces aériennes suisses, qui avait disparu lundi 29 août 2016, a été retrouvée dans la région des Alpes suisses qu'il survolait lors de sa disparition, et les recherches se poursuivent pour retrouver le pilote, a indiqué mardi le ministère de la Défense.

PUBLICITÉ

L’appareil, un F/A-18 C monoplace, a été localisée par un hélicoptère de l’Armée de l’air, dans les environs du col du Susten, dans le centre de la Suisse, a expliqué le ministère dans un communiqué. Toutefois, les autorités suisses n’ont pas encore pu emprunter la route pour se rendre sur les lieux où se trouve l’épave en raison des « conditions météorologiques défavorables », précise le communiqué.

Des alpinistes expérimentés sont prêts à se rendre sur place dès que la météo le permettra, relèvent les autorités. Cet avion effectuait un exercice avec un deuxième avion, lorsque tous les contacts radio avec le pilote ont été coupés lundi à 16h05 (14H05 GMT).

En juin dernier, deux avions de chasse suisses de type Tiger F-5E étaient entrés en collision au cours d’un entraînement aux Pays-Bas et l’un de ces
appareils avait pris feu et s’était écrasé. Son pilote avait pu s’éjecter. En 2013, un F/A-18 biplace de l’armée suisse avait heurté le versant d’une
montagne dans le centre de la Suisse, provoquant la mort de son pilote et du passager.

Un autre avion des forces aériennes s’était écrasé à Crans-Montana, dans le sud de la Confédération helvétique, en 1988. Ses deux pilotes avaient alors péri.

(Source : AFP)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

VIDEOS – Affaire Narumi : les détails de l’enquête dévoilés…

VIDEOS – Affaire Narumi : les détails de l’enquête dévoilés…

VIDEOS • Les investigations concernant l'assassinat fin 2016 à Besançon de l'étudiante japonaise Narumi Kurosaki, dont le corps n'a jamais été retrouvé, sont terminées et la France demande l'extradition du suspect chilien Nicolas Zepeda Contreras, a indiqué jeudi 10 octobre 2019 le procureur de Besançon Etienne Manteaux, qui dévoile les détails de l'enquête (voir vidéos ci-dessous).

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.88
partiellement nuageux
le 16/10 à 15h00
Vent
2.873 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
61 %

Sondage