Alerte Témoin

Suisse: les frontaliers gagnent 50% de plus

Publié le 16/11/2009 - 18:07
Mis à jour le 16/11/2009 - 18:07

On savait que les frontaliers gagnaient plus que les salariés restant en Franche-Comté. Grâce à une étude confiée à l'INSEE que vient de publier l’Observatoire statistique transfrontalier de l’Arc jurassien OSTAJ), on sait que le salaire des 31300 frontaliers qui traversent la frontière tous les jours pour travailler en suisse est bonifié en moyenne de 50%.

1258391503.jpg
©dr
L’étude présentée cet après-midi au conseil régional est basée sur des données de 2006 et prend en compte le salaire horaire brut des deux côtés de la frontière. Elle révèle cependant de fortes disparités en fonction des secteurs d’activités. Dans l’industrie chimique, par exemple, l’écart entre le salaire horaire brut des frontaliers et des Francs-Comtois atteint son maximum avec un écart de 86%. La différence est également sensible dans les services aux entreprises, y compris l’immobilier. D’ailleurs dans ces deux secteurs, les frontaliers gagnent même plus que les Suisses eux-mêmes.
 
« C’est bien la preuve que les frontaliers ne tirent pas les salaires à la baisse. Le cou est tordu à cette réalité », a précisé Joseph Parrenin, vice-président de la Région en faisant allusion à la polémique lancée par l’extrême-droite suisse à Genève. L’élu souhaite désormais que cette étude soit complétée par une analyse du niveau de vie qui prendrait en compte des éléments comme l’inflation, la fiscalité, les retraites ou le régime de couverture sociale.
 
L’Observatoire statistique de l’Arc jurassien a été mis en place en 2005 à l’initiative de la Conférence transjurassienne (CJT) qui réunit les quatre départements francs-comtois et quatre cantons suisses (Vaud, Neuchâtel, Jura, et la partie située au nord du canton de Berne).
 
 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

La FRTP de Bourgogne Franche-Comté se retire du Carrefour des collectivités de Micropolis Besançon

Dans un communiqué du 18 septembre 2020, le président de la Fédération des Travaux publics de Bourgogne Franche-Comté Vincent Martin et le président du Cluster Eco-Chantier Eric Vermot, annoncent leur décision de se retirer de l'organisation de l'édition 2020 du Carrefour des collectivités prévue les 8 et 9 octobre.

Soutiens aux entreprises : quel bilan et quelles nouvelles mesures six mois après le début de la crise ?

Des chiffres et des chiffres. L’Urssaf Franche-Comté, la Direction départementale des Finances publiques du Doubs et la Banque de France du Doubs ont présenté ce jeudi 17 septembre 2020 les nouvelles de mesures de soutien aux entreprises et aux travailleurs indépendants. Occasion de faire un premier bilan chiffré six mois après le début de la crise sanitaire.

Travaux publics de Bourgogne Franche-Comté : « la relance se fera par les territoires »

Dans un communiqué du 16 septembre 2020, le président de la fédération des travaux publics de Bourgogne Franche- Comté Vincent Martin évoque l'attente d'une mise en œuvre "rapide" du plan de relance dans les territoires. Suite au confinement, les entreprises de travaux publics constatent aujourd'hui une baisse d'activité 25%.

Risque de fermeture administrative de bars à Besançon : le BBRBU demande une table ronde « en urgence »

Suite à l'annonce du préfet du Doubs le 15 septembre sur des fermetures administratives de bars où les gestes barrière ne sont pas respectés, l'association des Bars Boîtes Restos de Besac Unis (BBRBU) demande l'organisation d'une table ronde en urgence en réunissant "au plus vite" les représentants de la Ville, de la Préfecture, de l'ARS et tous les gérants de débits de boisson qui le souhaitent.

Métiers d’Art : Émilie Barbier, ébéniste bourguignonne remporte le prix régional

La Chambre de Métiers et de l’Artisanat de région BFC organise, chaque année, le prix métiers d’art, à destination des professionnels des métiers d’art, qu’ils soient chefs d’entreprises ou salariés d’une entreprise immatriculée au Répertoire des Métiers. C'est Emilie Barbier, ébéniste dans l’Yonne qui a obtenu le prix régional 2019.

Covid-19 et évènementiel : La Rodia en « alerte rouge » à Besançon. Pourquoi ?

Mardi 15 septembre, la tour de La Rodia était en rouge comme de nombreuses salles de concerts et de spectacles en France. Pourquoi ? Les prestataires du secteur de l'évènementiel sont au bord du gouffre suite à la crise sanitaire de la covid-19. Le syndicat professionnel de prestations techniques lance l'"alerte rouge"…

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     18.33
    ciel dégagé
    le 18/09 à 21h00
    Vent
    1.83 m/s
    Pression
    1017 hPa
    Humidité
    89 %

    Sondage