Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Départ du colonel Grimaux et réorganisation de la gendarmerie dans le Doubs

© - cliquez sur l'image pour agrandir

Après quatre ans passés à commander le groupement de gendarmerie du Doubs, le colonel Guillaume Grimaux part vers de nouvelles fonctions. Il ne sera pas directement remplacé, le poste de commandant du groupement du Doubs disparaissant à l'occasion d'une réorganisation de la gendarmerie dans le Grand Est.

Publicité

Le colonel Grimaux avait pris ses fonctions le 1er août 2009 et c'est quatre ans plus tard, le 31 juillet 2013, qu'il quittera Besançon pour un poste de chargé de mission au bureau de la sécurité publique et de la sécurité routière, à la direction générale de la gendarmerie nationale à Issy-les-Moulineaux, dans les Hauts-de-Seine qui l'ont vu naître. Il sera en charge d'une nouvelle feuille de route de quelque 500 mesures destinées à alléger les contraintes administratives et à faciliter le travail des gendarmes sur le terrain.

"Avec mon épouse et mes neuf enfants, nous partons avec beaucoup de regrets", a confié cet homme affable de 49 ans. "Non seulement la région et ses habitants nous ont beaucoup plu, nous nous sommes fait beaucoup d'amis, mais en plus mon travail a été palpitant, avec plusieurs visites présidentielles et de belles enquêtes".

Gendarme, un "engagement de tous les instants"

Il tient par ailleurs à saluer "l'engagement de tous les instants" des 600 gendarmes environ placés sous son commandement pendant les quatre années écoulées. Durant cette période, le colonel Grimaux a notamment eu à cœur de développer des opérations de prévention (opération tranquillité vacances, opération tranquillité séniors), la participation citoyenne ou encore le dispositif d'alerte SMS pour les commerçants.

Son action a par ailleurs été marquée par une coopération croissante avec les autorités suisses, permettant la résolution de plusieurs cambriolages commis d'un côté ou de l'autre de la frontière.

Réorganisation de la gendarmerie dans le Grand Est

Le colonel Grimaux ne sera pas remplacé par un nouvel arrivant. A l'occasion d'une réorganisation de la gendarmerie dans le Grand Est de la France, le poste de commandant des groupements chefs-lieux de région (Dijon, Besançon, Strasbourg et Châlons-en-Champagne) disparaît. Cette fonction sera directement assurée par le commandant de région, suite à une fusion des états-majors de région et de groupement.

En Franche-Comté, la gestion du groupement du Doubs sera ainsi assurée par l'actuel commandant de la région de gendarmerie de Franche-Comté, le colonel Jacques Vire.

D'ici fin 2014, les locaux du groupement situés rue de Trépillot à Besançon, doivent déménager au Fort des Justices où est implanté l'état major régional.

Léon

Votre météo avec

Evénements de Besançon

Ven, 2 Décembre 2016 14h00 - Ven, 9 Décembre 2016 18h00
LES INVITES AU FESTIN - Besançon
Sam, 3 Décembre 2016 11h00 - Ven, 9 Décembre 2016 19h00
-
Mar, 6 Décembre 2016 10h00 - Ven, 9 Décembre 2016 19h00
L'ESPACE - PLANOISE - Besançon
Ven, 9 Décembre 2016 17h00 - 19h00
Maison de Velotte - Besançon
Ven, 9 Décembre 2016 19h00
LA FORMULE Saint Ferjeux BESANCON - Besançon