De l’enquête à l’œuvre, la fabrique des Mémoires de l’Enclave

Publié le 04/10/2019 - 11:44
Mis à jour le 04/10/2019 - 11:44

Une exposition autour de l’œuvre Mémoires de l’Enclave de Jean-Paul Goux se déroule du 4 au 28 novembre 2019 à la Bibliothèque universitaire de Lettres et sciences humaines de Besançon. Elle propose de mettre en lumière le travail d’enquête mené par l’auteur auprès d’ouvrières et d’ouvriers, dans l’ancienne enclave protestante de Montbéliard, marquée par une histoire industrielle, aux mains de deux grandes familles : les Japy et les Peugeot.

Expo_Memoire_de_l-Enclave
Expo_Memoire_de_l-Enclave
PUBLICITÉ

D’avril 1984 à septembre 1985, l’écrivain réalise 110 heures d’enregistrements audio, prend des photos, remplit des carnets, exploite 2 100 pages d’entretiens retranscrits et parvient à finaliser son ouvrage les derniers mois. Se fondant sur ces témoignages multiples, précieux, émouvants, il restitue une histoire collective : celle d’anciens ouvriers des forges et des filatures, de travailleurs de l’automobile, dont la trame se confond avec celle d’un monde industriel voué à la disparition.

Cette exposition, proposée par la MSHE et conçue par une équipe pluridisciplinaire, avec le soutien du laboratoire ELLIADD et de la bibliothèque universitaire, invite à découvrir une série d’articles, de photographies, d’enregistrements audio, d’entretiens, de notes de travail et de fragments de manuscrits qui rendent compte de la fabrique de cette œuvre singulière.

Allez plus loin

Exposition

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.15
couvert
le 17/10 à 9h00
Vent
2.938 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
71 %

Sondage