Exposition au fort Griffon : Maison Colette, entre poésie et féérie

Publié le 18/10/2022 - 10:57
Mis à jour le 20/10/2022 - 10:55

Dans le cadre du dispositif  « Architecture et patrimoine », coordonné par le CAUE du Doubs, les étudiants de DNMADE (Diplôme national des métiers d’art et du design) du lycée Ledoux de Besançon ont travaillé sur le site de la maison Colette.

 © DR
© DR
PUBLICITÉ

Ils proposent un parcours éphémère incitant à la découverte de l’architecture et du paysage des lieux, sources d’inspiration de "La retraite sentimentale".

Lors de cette exposition située au Fort Griffon à Besançon, vous serez portés par leurs créations artistiques et scénographiques.

L’occasion de redécouvrir la maison Colette à travers le regard brillant et singulier des élèves, sublimé par la poésie de papier proposée par Mylène Brévod, graphiste au CAUE du Doubs.

  • Du 12 septembre 2022 au 3 janvier 2023 (9 heures - 19 heures)
  • Au Fort Griffon, Besançon
  • Inauguration : vendredi 18 novembre 2022
Le Diocèse Saint-Claude rend hommage à Louis Pasteur

Le Diocèse Saint-Claude rend hommage à Louis Pasteur

  • Le 3 décembre 2022

Dans le cadre du Bicentenaire de la naissance de Louis Pasteur, le diocèse de Saint-Claude rend hommage au savant jurassien. Une initiative voulue par Monseigneur Jean-Luc Garin et portée par une équipe de bénévoles intéressés par le sujet. Exposition et conférences sont organisées dans le Jura à partir du 4 septembre et jusqu’à la fin de l’année.

Expo’ Lun’ique

Expo’ Lun’ique

  • Du 4 octobre au 23 décembre 2022

Exposition at ateliers autour de la Lune, du 04/10 au 23/12/2022, à la Bibliothèque de Levier. Organisé conjointement par Plum’Enchantée, la commune de Levier et Haut comme 3 comm.

La Beauté du Diable

La Beauté du Diable

  • Du 16 octobre 2022 au 12 mars 2023

Exposition La Beauté du Diable au Frac Franche-Comté du 16 octobre 2022 au 12 mars 2023. Vernissage le samedi 15 octobre à 18h30. La Beauté du Diable explore la présence de Satan dans l’art contemporain sous l’angle de sa figuration et de ses métamorphoses. Au-delà des représentations faisant explicitement référence au Diable ou à sa symbolique, l’exposition vise à interroger l’esthétisation du Mal au travers d’œuvres qui opèrent une transmutation du « repoussant » en jouissance esthétique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 3.37
couvert
le 04/12 à 0h00
Vent
0.29 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
84 %