Les Multigrouillæs – Collectif Fléchir le Vide

Publié le 04/10/2022 - 11:32
Mis à jour le 04/10/2022 - 11:32

Les mutations de notre monde, vues à hauteur d’insectes-marionnettes

 ©
©
PUBLICITÉ

Les Multigrouillæs, sympathique espèce « insectoïde », vivent dans un univers fascinant, fait de grappes suspendues et de reliefs mêlés au sol. Comme leur nom l’indique, ils grouillent dans tous les sens pour puiser la « loupiote », un précieux minerai lumineux. Le jour où celle-ci vient à manquer, le petit peuple doit se réinventer entre peur, curiosité et humour. Mêlant marionnettes et inventivité scénographique, cette création visuelle et sonore questionne nos rapports à la nature et aux espèces qui la peuplent. De quoi éclairer les (jeunes) imaginaires et les armer de poésie, face à un monde fragile et en pleine mutation.

Poucet, pour les grands – Compagnie du Brouillard (Théâtre)

Poucet, pour les grands – Compagnie du Brouillard (Théâtre)

  • Le 26 fevrier 2023 à 15:00

LEGRAND8, c’est quoi ? Ce sont 8 mois de rendez-vous avec le spectacle vivant à vivre en famille dans le Grand Besançon au cours de cette nouvelle saison. 8 occasions de s’évader, de rire et de s’émouvoir, 8 parenthèses pour prendre le temps d’une pause au spectacle, qu’on soit enfant ou qu’on l’ai été. L’initiative est conduite par Côté Cour, grace au soutien de Grand Besançon Métropole.

« Carte noire nommé désir »au CDN de Besançon

  • Le 21 fevrier 2023 à 20:00
  • Le 22 fevrier 2023 à 19:00
  • Le 23 fevrier 2023 à 20:00

8 comédiennes et performeuses interrogent l’hypersexualisation et l’exotisation des femmes noires, le colonialisme et sesconséquences. Comment s’affirmer et exister en dehors de la culture dominante ? Rébecca Chaillon le dit elle-même : ce spectacle est « une tentative d’oeuvre performative d’empuissancement qui n’épargne ni les oreilles ni les yeux ».

« L’Étang » au CDN de Besançon

  • Le 1 mars 2023 à 20:00
  • Le 2 mars 2023 à 19:00
  • Le 28 fevrier 2023 à 20:00

Pour tester l’amour maternel, un enfant simule sa noyade dans un étang. Ce drame familial est l’occasion pour Gisèle Vienne de travailler des thématiques qui lui sont chères : la transgression des règles, les jeux de mises en abîmes du temps et de l’espace, un brouillage de la perception du spectateur.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 6.77
nuageux
le 03/02 à 18h00
Vent
1.71 m/s
Pression
1034 hPa
Humidité
73 %