Plutôt vomir que faillir au CDN de Besançon

Publié le 22/07/2022 - 11:41
Mis à jour le 22/07/2022 - 11:41

Du collège, Rébecca Chaillon garde un souvenir amer de n’avoir rien compris à ce qui lui arrivait : premières fois trop tôt et trop tard, boutons sur le front et poils partout et nulle part, genre à l’envers, apprentissage de son corps et communication impossible avec sa famille, jets d’émotion et rejet de tout. L’adolescence au coeur de l’écriture, entre découverte et bouleversement.

PUBLICITÉ

Boutons sur le nez et le front, poils et seins qui poussent trop et pas assez, à l’adolescence, rien ne va. Où qu’on se trouve, on n’est pas à sa place : que ce soit dans le cadre de la famille ou dans celui du collège, les règles sont inadaptées aux corps et aux esprits en pleine transformation. La performeuse Rébecca Chaillon garde de cet âge le goût amer d’une incompréhension généralisée. À partir de la rage ressentie alors, du rejet viscéral de l’ordre imposé, en somme, de ce qu’elle n’a pas digéré, elle crée Plutôt vomir que faillir, son premier spectacle pour un public adolescent. Replongeant dans ces années, dans la cantine d’un établissement scolaire, dans la cuisine d’une famille nombreuse non blanche, elle donne à voir le surgissement d’une intimité en construction, les tempêtes douces ou violentes qui déterminent appétits, désirs et dégoûts, les questions qui fâchent et qui forgent la personnalité. Entourée de quatre jeunes interprètes, Rébecca Chaillon compose le spectacle qu’elle aurait aimé voir quand elle était au collège. Un spectacle dont la poésie et la force de subversion pourrait soigner notre corps intime et social.

Allez plus loin

Poucet, pour les grands – Compagnie du Brouillard (Théâtre)

Poucet, pour les grands – Compagnie du Brouillard (Théâtre)

  • Le 26 fevrier 2023 à 15:00

LEGRAND8, c’est quoi ? Ce sont 8 mois de rendez-vous avec le spectacle vivant à vivre en famille dans le Grand Besançon au cours de cette nouvelle saison. 8 occasions de s’évader, de rire et de s’émouvoir, 8 parenthèses pour prendre le temps d’une pause au spectacle, qu’on soit enfant ou qu’on l’ai été. L’initiative est conduite par Côté Cour, grace au soutien de Grand Besançon Métropole.

« Carte noire nommé désir »au CDN de Besançon

  • Le 21 fevrier 2023 à 20:00
  • Le 22 fevrier 2023 à 19:00
  • Le 23 fevrier 2023 à 20:00

8 comédiennes et performeuses interrogent l’hypersexualisation et l’exotisation des femmes noires, le colonialisme et sesconséquences. Comment s’affirmer et exister en dehors de la culture dominante ? Rébecca Chaillon le dit elle-même : ce spectacle est « une tentative d’oeuvre performative d’empuissancement qui n’épargne ni les oreilles ni les yeux ».

« L’Étang » au CDN de Besançon

  • Le 1 mars 2023 à 20:00
  • Le 2 mars 2023 à 19:00
  • Le 28 fevrier 2023 à 20:00

Pour tester l’amour maternel, un enfant simule sa noyade dans un étang. Ce drame familial est l’occasion pour Gisèle Vienne de travailler des thématiques qui lui sont chères : la transgression des règles, les jeux de mises en abîmes du temps et de l’espace, un brouillage de la perception du spectateur.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 6.76
nuageux
le 03/02 à 18h00
Vent
1.71 m/s
Pression
1034 hPa
Humidité
72 %