Fousseret et la pétition de la CCI : «Des entreprises ont signé jusqu’à 8 fois»

Publié le 09/07/2009 - 17:10
Mis à jour le 12/04/2019 - 11:48

A la suite du dépôt d’une pétition signée par 235 entreprises qui réclame une réouverture du dossier de financement du tramway, Jean-Louis Fousseret conteste le document de la CCI sur le fond et sur la forme. Il invite Jean-Louis Dabrowski à « arrêter de polémiquer ».

1247152395.jpg
©carvy
PUBLICITÉ
Le communiqué du président du Grand Besançon : « J’ai reçu à nouveau ce matin le Président de la CCI (Chambre de commerce et d’industrie) du Doubs, Jean-Louis Dabrowski, qui m’a remis une pétition concernant la réalisation du tramway par le Grand Besançon et son financement par le Versement Transport.
 
Tout d’abord, je constate qu’il n’y a que 235 entreprises signataires de la pétition sur les 900 qui paient le Versement Transport, ce qui veut dire que 70 % des entreprises ont compris l’intérêt du TCSP/tramway sur l’agglomération. Au passage, signalons que des entreprises ont signé jusqu’à 8 fois et d’autres ont signé alors même qu’elles ne sont pas contributrices au Versement Transport. Mais cela est un détail.
 
Aujourd’hui, je veux lancer à la CCI un appel à la raison, car je ne veux pas polémiquer. D’autant que la CCI et l’ensemble du monde économique ont été largement associés avec plusieurs réunions et rencontres spécifiques, lors de la concertation qui a eu lieu à l’automne 2008.
 
Je le rappelle, la CCI est une Chambre consulaire financée par l’impôt. Elle ne doit pas se transformer en syndicat patronal.
 
La CCI doit, au contraire, être aux côtés des collectivités pour construire le développement de notre agglomération et ne pas être systématiquement opposée.
 
Ce projet n’est pas « pharaonique » comme le dit le Président de la CCI, car il est cité en référence en France, entre autres par les services de l’Etat, comme étant exemplaire pour la recherche d’économies.
 
Oui, j’ai un objectif : faire que Besançon ne devienne pas une sous-préfecture. Je pensais que cet objectif pouvait être aussi celui de la CCI. Aujourd’hui, je souhaite leur dire : Arrêtez de polémiquer. Construisez plutôt avec nous !».
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Retours de vacances : les conseils de Bison Futé pour ce week-end

Retours de vacances : les conseils de Bison Futé pour ce week-end

Les congés scolaires se terminent dans une semaine et l’essentiel des flux routiers concerne les retours des régions côtières vers les grandes métropoles. Les trois jours de ce week-end seront difficiles sur les routes dans le sens des retours. Les usagers devraient encore rencontrer des difficultés en direction du sud dans la traversée de Lyon, puis en vallée du Rhône et enfin sur les axes du pourtour méditerranéen. En raison du G7 qui se tiendra ce week-end à Biarritz, des difficultés pourraient affecter les principaux axes de ce secteur et en particulier les autoroutes A63 et A64.

Ginko : les évolutions de la rentrée 2019 dans le Grand Besançon

Ginko : les évolutions de la rentrée 2019 dans le Grand Besançon

Plus de tramways aux heures de pointe ; un renforcement sur la ligne 3 ;  de nouveaux itinéraires sur les lignes 10, 12 et Plan B en cas de problème sur le tram ; des fréquences rehaussées le samedi sur les lignes 7 et 9 ; de nouvelles lignes entre Saint-Vit et Micropolis (ligne 59)  et entre Montfaucon et Saône (Ginko Proxi M) : voici les nouveautés de la rentrée dévoilée sur le site Ginko.voyage.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.54
ciel dégagé
le 24/08 à 21h00
Vent
1.97 m/s
Pression
1019.31 hPa
Humidité
82 %

Sondage