Alerte Témoin

Journaliste marocain en grève de la faim en Suisse : Rabat l'invite à rentrer au Maroc

Publié le 06/07/2015 - 18:19
Mis à jour le 06/07/2015 - 19:20

Le journaliste marocain Ali Lmrabet, qui observe une grève de la faim à Genève pour réclamer le renouvellement de ses papiers d'identité que lui refusent selon lui les autorités marocaines, devrait contester cette décision devant un tribunal au Maroc, a déclaré un diplomate marocain.

"Le Maroc est un Etat de droit" a déclaré à l'AFP Mohamed Aujjar, ambassadeur du Maroc auprès des Nations unies à Genève, insistant sur le fait que le journaliste avait "toutes les possibilités de contester cette décision administrative" lui refusant le certificat de résidence nécessaire pour le renouvellement de ses papiers.

Il a cependant a insisté sur le fait que s'il peut contester la décision, le journaliste "ne peut le faire à Genève". M. Lmrabet, qui a également la nationalité française, a exclu de retourner au Maroc pour lancer une procédure judiciaire, arguant que selon lui "personnene croit en la justice marocaine".  Il a entamé  le 24 juin, face au siège des Nations unies, une grève de la faim à Genève. Son passeport marocain a expiré à la même date.

Ali Lmrabet affirme que le refus de renouvellement de ses papiers d'identité vise à l'empêcher de lancer deux nouvelles publications satiriques. Interdit d'exercer entre avril 2005 et avril 2015 au Maroc, le journaliste avait annoncé fin avril son intention de lancer ces nouvelles publications. Cette affaire a attiré l'attention des autorités locales: l'un des membres du Conseil administratif de Genève, Rémy Pagani, a adressé une lettre au roi Mohammed VI dans laquelle il demande que le journaliste puisse obtenir le renouvellement de ses papiers d'identité "dans les plus brefs délais". "Nous n'avons pas besoin d'une intervention étrangère", a commenté le diplomate, interrogé sur cette lettre.

Interrogé lundi, le gouvernement marocain ne s'est de son côté pas exprimé sur l'affaire. Le journaliste a expliqué qu'il avait demandé, alors qu'il se trouvait au Maroc, le 20 avril, le certificat de résidence nécessaire pour le renouvellement de ses papiers d'identité. Selon lui, le document lui a été délivré par le commissariat de police de la ville de Tetouan, où il déclare vivre avec son père, mais lui a été retiré le lendemain.

Les autorités, a expliqué l'ambassadeur, ont estimé que le journaliste, dont la femme et les enfants vivent en Espagne, ne vivait pas chez son père au  Maroc comme il l'avait indiqué. M. Lmrabet n'en est pas à sa première grève de la faim. En 2003, il en avait suivi deux - de 50 jours et de 35 jours - pour protester contre sa condamnation au Maroc au terme d'un procès pour "outrage au roi".  Le journaliste éditait au Maroc les hebdomadaires Demain Magazine et Doumane (arabophone) avant que ces publications ne soient interdites en 2003 au terme d'un procès pour "outrage au roi". Le journaliste avait alors été condamné à trois ans de prison ferme, avant d'être relâché début 2004 à la faveur d'une grâce royale.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Difficultés économiques rencontrées par les entreprises : Michel Raison écrit à Bruno Le Maire

Michel Raison, sénateur de la Haute-Saône, et ses collègues de la commission des affaires économiques du Sénat, ont saisi le 27 mars 2020 Bruno Le Maire, ministre de l'Économie et des Finances, afin de relayer les témoignages locaux exprimant les difficultés économiques rencontrées par les entreprises. Plusieurs points ont été relevés

Coronavirus : quels évènements annulés ou reportés en Franche-Comté ?

Mise à jour régulière • Plusieurs évènements en Franche-Comté, sportifs, politiques et culturels ont été annulés, modifiés ou reportés suite à la publication de l’arrêté ministériel relatif à la lutte contre la propagation du virus Coronavirus (Covid-19). Voici une liste des évènements des prochaines semaines...
EN DIRECT | Point de situation sur la stratégie de la France pour faire face au #COVID19.

EN DIRECT | Les Français se posent des questions et nous leur devons la plus grande transparence. Avec Olivier Veran, nous faisons le point sur la stratégie de la France pour faire face au #COVID19. Suivez notre présentation en direct :

Publiée par Édouard Philippe sur Samedi 28 mars 2020

Coronavirus : Edouard Philippe s’exprime en direct ce samedi

Le Premier ministre donne une conférence de presse ce samedi 28 mars 2020 aux côtés du ministre de la Santé Olivier Véran.

Le G20 en sommet d’urgence sur le coronavirus qui « menace l’humanité entière »

Les dirigeants des pays les plus industrialisés de la planète se réunissent en urgence ce jeudi 26 mars 2020 pour tenter d'apporter une réponse coordonnée à la pandémie de coronavirus qui "menace l'humanité entière", selon l'ONU, malgré des mesures de confinement sans précédent affectant plus de trois milliards de personnes.

Confinement à Besançon : entretien avec Jean-Louis Fousseret 

Coronavirus •

Le maire de Besançon insiste :  "La meilleure protection, c'est le confinement". Un peu moins d'une semaine après la décision de confiner la population, Jean-Louis Fousseret balaie l'ensemble des sujets liés à la crise sanitaire. Envisage-t-il un couvre-feu ? Commet s'organise la municipalité ? Quelle réponse aux policiers municipaux qui réclament des masques ? Quelle est la situation à Besançon ? Le maire a répondu à nos questions…

L’Assemblée vote l’article clé sur l’état d’urgence sanitaire. De nouvelles sanctions pour non-respect du confinement

Coronavirus • Alors que le conseil scientifique du gouvernement se prononcera lundi 23 mars 2020 sur la "durée" et "l'étendue" du confinement de la population, l'Assemblée nationale a voté samedi 21 mars 2020 l'article du projet de loi face au coronavirus qui permet l'instauration d'un "état d'urgence sanitaire" pour deux mois, au terme d'un âpre débat sur l'encadrement de ce régime d'exception, et l'ajout de sanctions pour non-respect du confinement.

Confinement dans le Doubs : Joël Mathurin répond à vos questions…

Premier point de situation dans le Doubs suite à la mise en place du confinement sur l'ensemble du territoire. Le préfet du Doubs a pris le temps de répondre à nos questions et à celles internautes dans un entretien à maCommune.info. Le département du Doubs fait partie des 25 en France où le Coronavirus circule le plus activement. Confinement, point sanitaire, déplacements, travail, appel d'urgence des professionnels de santé. Joël Mathurin vous répond...
Offre d'emploi
 -0.1
ciel dégagé
le 30/03 à 21h00
Vent
4.5 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
72 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune