Le premier "eTree" d'Europe, arbre aux feuilles photovoltaïques, planté à Nevers

Publié le 29/05/2017 - 13:54
Mis à jour le 29/05/2017 - 15:36

Un arbre étrange, aux larges feuilles carrées, se dresse au coeur de Nevers: la ville a inauguré ce lundi 29 mai 2017 le premier "eTree" d'Europe, dont le feuillage photovoltaïque permet de recharger son téléphone portable, surfer en wifi sur internet ou se protéger du soleil.

recemment_mis_a_jour189.jpg
©

Inspiré de l'acacia du désert israélien, cette construction futuriste distribue aussi de l'eau fraîche, permet de recharger un vélo électrique ou de s'éclairer la nuit venue.

L'invention est le fruit d'un partenariat entre des entrepreneurs de France et d'Israël, où le premier prototype a vu le jour en 2014.  Le premier "eTree" fonctionnel avait été présenté en 2015 lors de la Cop 21, organisée fin 2015 à Paris. C'est celui-là qui vient d'être replanté à Nevers.

"C'est un symbole de l'engagement numérique de la ville depuis 2014", a expliqué le maire sans étiquette de la ville Denis Thuriot. "Denis Thuriot avait une telle motivation" en raison de "ce que l'eTree pourrait apporter à ses administrés, que nous avons décidé d'installer" le premier exemplaire européen dans sa ville, a complété M. Bitan.

Depuis 2015, l'arbre artificiel a déjà été installé dans plus d'une dizaine de villes dans le monde, notamment aux Etats-Unis, en Israël et bientôt au Kazakhstan, et il intéresse des poids lourds d'internet comme Google, a précisé Bernard Bitan, co-créateur de l'arbre solaire.

Dans l'espace public, en France comme à l'étranger, il est installé par JCDecaux, le géant français de l'affichage publicitaire.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Entre incivilités et volonté d’accueillir des touristes, le défi à relever aux Planches-Près-d’Arbois…

Depuis deux étés (et notamment ce mois de juillet 2020), les touristes sont venus en masse (plusieurs milliers) sur le site protégé de la cascade des Tuffs aux Planches-Près d'Arbois. Bercés entre volonté d'accueillir du monde et nécessité de préserver le site, les villageois et le maire mènent des réflexions pour les saisons à venir...

L’agroalimentaire voudrait qu’industriels et collectivités accélèrent le recyclage des emballages plastiques

L'industrie agroalimentaire accélère ses efforts pour réduire le plastique, verdir ses emballages et ses processus de fabrication, mais souhaiterait que les collectivités et les industriels du recyclage en fassent autant pour améliorer la collecte et le recyclage des emballages plastique.

« Permis de louer » : Anne Vignot veut réhabiliter 520 logements au centre-ville

Habités ou non, 520 logements du centre-ville sont dans le viseur des services de la municipalité de Besançon dans la cadre de la politique de lutte contre l'habitat indigne. La Ville souhaite expérimenter sur cinq ans, dans le cadre du programme "Action Coeur de Ville", une phase de réhabilitation assortie d'aides financières. Mais elle veut aussi et surtout y adjoindre un volet énergétique. Anne vignot a interpellé à ce sujet  la ministre de la transition écologique Barbara Pompili. Le "Permis de louer" entrera en vigueur au 1er mai 2021.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.07
couvert
le 30/10 à 12h00
Vent
2.21 m/s
Pression
1027 hPa
Humidité
87 %

Sondage