Ligne Paris-Lausanne : pas de changement sans consultation

Publié le 10/05/2011 - 13:57
Mis à jour le 10/05/2011 - 13:57

Claude Jeannerot (PS) est intervenu au Sénat en posant une question orale au gouvernement au sujet des différents scénarios évoqués concernant l’avenir de la ligne Paris-Lausanne via Pontarlier et Frasne.

PUBLICITÉ
Claude Jeannerot  a précisé que « cette réorganisation des lignes reliant actuellement Paris à Lausanne et à Berne par le Haut-Doubs, risque de conduire à la suppression à l’horizon 2014 des trois dessertes quotidiennes de Pontarlier et de Frasne. Dans un contexte où le département, aux côtés de tous les élus locaux et en lien avec les habitants, s’attache à développer l’économie touristique de ce territoire par des investissements significatifs, cette hypothèse, si elle était avérée, serait inacceptable ».
 
Le sénateur a également rappelé que « ce territoire est déjà fortement pénalisé, en particulier le secteur de Pontarlier, par le manque d’investissement de l’Etat sur la RN 57 dans le cadre du dernier Contrat de Plan Etat Région et dans le Plan Départemental de Modernisation des itinéraires actuel ».
 
L’hypothèse évoquée selon laquelle Lyria choisirait de modifier le tracé comme indiqué traduirait un désengagement supplémentaire dans l’accès de tous au service public du transport de la part de l’Etat, d’une part, et entrainant de fait, des risques d’enclavement et de ralentissement du développement économique du Haut-Doubs, d’autre part.
 
Le gouvernement a répondu « qu’il ne s’agissait que d’une des hypothèses envisageables et que le cas échéant, l’Etat resterait bien entendu attentif à garder des dessertes équilibrées dans le Haut Doubs et l’Arc Jurassien. Le gouvernement promet de mettre en place une consultation des collectivités locales.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Point d’étape sur les travaux de la RN 57 entre Valentin et Devecey

Point d’étape sur les travaux de la RN 57 entre Valentin et Devecey

Un comité de pilotage s'est tenu mi-septembre à la salle des fêtes de Miserey-Samines pour présenter aux élus locaux, au préfet du Doubs Joël Mathurin, et aux co-financeurs l'avancée du chantier de la mise à 2 x 2 voies de la RN 57 sur 6 km au nord de Besançon entre Valentin et Devecey. La mise en service de la section à 2 x 2 voies entre l'échangeur de la gare TGV et celui de Valentin (phase 1) est prévu à la rentrée 2020.

Non, les pneus hiver ne sont pas obligatoires en zone montagneuse…

Non, les pneus hiver ne sont pas obligatoires en zone montagneuse…

Rappel • Depuis quelques semaines circulent des rumeurs sur les réseaux sociaux : les pneus hiver vont être obligatoires en montagne, dont le Haut-Doubs et le massif jurassien, à partir du 1ernovembre 2019. Pourtant, non, aucune loi de ce type n’est  encore en vigueur… Mais pourrait l’être. Ce 17 septembre 2019 la préfecture du Jura a émis un démenti.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.74
ciel dégagé
le 21/09 à 18h00
Vent
2.64 m/s
Pression
1014.06 hPa
Humidité
72 %

Sondage