Risques de suppression de BTS dans le Doubs : les syndicats votent contre à l'unanimité

Publié le 22/01/2015 - 19:24
Mis à jour le 23/01/2015 - 16:16

Ce mardi 20 et jeudi 22 janvier 2015, en fin de matinée, deux rassemblements se sont déroulés à l'entrée du lycée Pergaud à Besançon contre la suppression du BTS Comptabilité-Gestion. Deux autres BTS sont sur la sellette dans le Doubs. Selon le Rectorat, "l’offre académique de formation en BTS tertiaire est trop importante" et "une aspiration trop importante des bacheliers généraux et vers un BTS au détriment de parcours ambitieux est observée". 

img_1134.jpg
Rassemblement mardi 20 janvier 2015 à 11 heures ©Nathalie Verguet
PUBLICITÉ

De plus, le rectorat indique que les BTS sont occupés par « des bacheliers technologiques insuffisamment motivés par une poursuite d’études vers les IUT ». 

Les trois BTS risquant d’être supprimés dans le Doubs :

  •  Lycée des Huisselets – Montbéliard : BTS Banque
  • Lycée Pergaud – Besançon : BTS Comptabilité et gestion des organisations (CGO)
  • Lycée Cournot – Gray : BTS Management des unités commerciales (MUC)

Lors du Comité technique académique (CTA) de mercredi 21 janvier 2015, les représentants syndicaux ont émis un avis défavorable à l’unanimité sur ces mesures de fermetures relatives à la carte de formation prévue pour la rentrée 2015. Par conséquent, un nouveau CTA devra se tenir sous 30 jours.

Selon l’article L214-13-1 du code de l’éducation, « Chaque année, après accord du recteur, la région arrête la carte régionale des formations professionnelles initiales, conformément aux choix retenus par la convention mentionnée au deuxième alinéa du présent article et aux décisions d’ouverture et de fermeture de formations par l’apprentissage qu’elle aura prises… ». »Les autorités académiques mettent en œuvre les ouvertures et fermetures de sections de formation professionnelle initiale sous statut scolaire en fonction des moyens disponibles et conformément au classement par ordre de priorité mentionné au deuxième alinéa du présent article… ».

Méthode et critères 

Un appel à projets est envoyé conjointement par le recteur et la présidente de région au mois de juin (N-1) aux chefs d’établissement. Les dossiers sont instruits conjointement par les services académiques et les services de la région. L’offre de formation doit être pensée au niveau académique : les mesures de fermeture proposées n’ont aucun caractère de sanction pour les établissements concernés et leurs personnels, mais résultent d’une analyse globale visant à égaliser les conditions d’accès de tous aux établissements les mieux adaptés à leurs besoins. Il importe notamment de traduire dans l’organisation de cette carte la conception égalitaire exprimée dans la circulaire du 18 juin 2013 qui présente les « modalités de collaboration de l’enseignement scolaire et de l’enseignement supérieur dans la construction du continuum de formation articulant les trois années qui précèdent et les trois années qui suivent le baccalauréat« .

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« La boussole des jeunes » : un site internet pour les 16 à 30 ans…

« La boussole des jeunes » : un site internet pour les 16 à 30 ans…

Plus de 80 offres centrées sur l'emploi et l'insertion du bassin Grand Besançon sont disponibles depuis le 15 octobre 2019 sur le site internet de la Boussole des jeunes :    https://boussole.jeunes.gouv.fr/. 18 partenaires participent à cette action (Région, Département, CAF, Rectorat, CIRFA, MFR…)

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

En prenant à partie une mère voilée accompagnatrice d'une sortie solaire, le conseiller régional RN Julien Odoul a relancé vendredi dernier à Dijon la polémique sur le voile islamique lors d'une séance du conseil régional Bourgogne Franche-Comté. Après les réactions au plus haut niveau de l'État, notamment du ministre de l'Éducation nationale, le Premier ministre Edouard Philippe a semblé vouloir clore le débat en déclarant ne pas vouloir de nouvelle loi sur les accompagnants scolaires.

Visite de Jean-Michel Blanquer dans le Doubs

Visite de Jean-Michel Blanquer dans le Doubs

Le ministre de l'Éducation nationale est en visite dans le Doubs lundi 7 octobre 2019. Il s'est rendu à l'école primaire Bourgogne dans le quartier Planoise de Besançon à 9h30. Après un accueil en musique, il devrait échanger autour d'une table ronde avec les enseignants sur le dédoublement des classes de CP et CE1 et l’école inclusive.

Un rassemblement en hommage à Christine Renon, la directrice d’école qui a mis fin à ses jours en septembre dernier

Un rassemblement en hommage à Christine Renon, la directrice d’école qui a mis fin à ses jours en septembre dernier

Les SNUipp-FSu du Doubs rejoint par le SE-UNSA et Sud éducation appellent les enseignant.es du premier degré à la grève et à se rassembler jeudi 3 octobre 2019 à Besançon, Montbéliard et Pontarlier pour rendre hommage à Christine Renon, une directrice d'école à Pantin (Seine-Saint-Denis) qui a mis fin à ses jours le 21 septembre dernier.

Besançon, 19e au classement des villes étudiantes

Besançon, 19e au classement des villes étudiantes

Cadre de vie, offre de formations, coût du logement, transport, accueil des étudiants : le Magazine l'Étudiant vient de dévoiler son classement 2019-2020 de 44 villes étudiantes en France sur la base de 16 indicateurs regroupés en cinq critères :  attractivité, formation, vie étudiante, cadre de vie et emploi. En 19e position, Besançon grimpe de deux places au classement.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.82
nuageux
le 22/10 à 9h00
Vent
1.66 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
91 %

Sondage