TGV entre Dijon et Besançon : des témoins racontent leur "peur" d'un accident, la SNCF s'explique

Publié le 18/01/2016 - 18:01
Mis à jour le 18/01/2016 - 18:27

Selon plusieurs témoins qui se trouvaient dans le train n°6885 ce dimanche 17 janvier 2016 entre la gare de Dijon et celle de Besançon Franche-Comté TGV, plusieurs problèmes sont survenus : le retard de ¾ d'heure de l'arrivée du TGV à Dijon et l'absence de signalisation à un passage à niveau…

tgv 001.jpg
Un TGV en gare de Besançon @carvy
PUBLICITÉ

Quelques voyageurs nous rapportent dans un premier temps, leur train au départ de Dijon prévu à 19 h 14 est finalement arrivé 45 minutes plus tard à 20 heures.

La direction régionale Bourgogne Franche-Comté de la SNCF nous informe à notre demande que ce dimanche à 18 h 30, « des vols de batteries et de câbles, chargés d’alimenter la signalisation automatique de nos voies, sur Dijon Porte Neuve, mais également à Neuilly-les-Dijon (commune située sur l’axe Dijon Besançon) qui ont en effet impacté le trafic de plusieurs trains et TGV de cet axe. Nous avons dû, suite à une reprise en circulation manuelle sécurisée, réduire sur la zone concernée la vitesse de nos trains, ce qui a entraîné des retards moyens de l’ordre de 45 minutes. Le TGV 6885 n’a pas fait exception, et est effectivement arrivé à Besançon TGV à 20 heures au lieu de 19 h 14, suite à ces vols ». 

Des barrières de sécurité d’un passage à niveau ouvertes à l’arrivée du train ? 

Plus grave, ces mêmes voyageurs et témoins, nous racontent que pendant le trajet entre Dijon et Besançon TGV, « le conducteur klaxonnait sans arrêt sans doute pour prévenir de sa présence puisqu’il n’y avait plus aucune signalisation ». Ils disent être « formels » :« A l’approche d’un passage à niveau environ 10 minutes avant d’arriver à la gare Besançon Franche-Comté TGV, nous avons vu une voiture qui s’en approchait tandis que les barrières de sécurité n’étaient pas baissées, et nous avons eu peur qu’il y ait un accident ».

En réponse, la direction régionale de la SNCF précise que « lors d’incidents de ce type – vols de batteries et de câble chargés d’alimenter la signalisation automatique -, les barrières restent en position fermée et non en position ouverte. Il n’y a donc pas de risque pour les éventuels véhicules situés dans ces zones. De plus, il est demandé au conducteur de se signaler préventivement, par le biais du klaxon, aux abords des passages à niveau concernés ».

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Retours de vacances : les conseils de Bison Futé pour ce week-end

Retours de vacances : les conseils de Bison Futé pour ce week-end

Les congés scolaires se terminent dans une semaine et l’essentiel des flux routiers concerne les retours des régions côtières vers les grandes métropoles. Les trois jours de ce week-end seront difficiles sur les routes dans le sens des retours. Les usagers devraient encore rencontrer des difficultés en direction du sud dans la traversée de Lyon, puis en vallée du Rhône et enfin sur les axes du pourtour méditerranéen. En raison du G7 qui se tiendra ce week-end à Biarritz, des difficultés pourraient affecter les principaux axes de ce secteur et en particulier les autoroutes A63 et A64.

Ginko : les évolutions de la rentrée 2019 dans le Grand Besançon

Ginko : les évolutions de la rentrée 2019 dans le Grand Besançon

Plus de tramways aux heures de pointe ; un renforcement sur la ligne 3 ;  de nouveaux itinéraires sur les lignes 10, 12 et Plan B en cas de problème sur le tram ; des fréquences rehaussées le samedi sur les lignes 7 et 9 ; de nouvelles lignes entre Saint-Vit et Micropolis (ligne 59)  et entre Montfaucon et Saône (Ginko Proxi M) : voici les nouveautés de la rentrée dévoilée sur le site Ginko.voyage.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.99
ciel dégagé
le 24/08 à 21h00
Vent
1.92 m/s
Pression
1019.18 hPa
Humidité
85 %

Sondage