Transports : nouvel investissement national pour l'entretien des routes

Publié le 17/02/2016 - 10:55
Mis à jour le 17/02/2016 - 11:50

Alain Vidalies, secrétaire d’Etat chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche a annoncé lundi 8 février 2016 un plan d’investissement exceptionnel en 2016 pour l’entretien du réseau routier national et fluvial. Près de 300 M€ seront investis dans plus de 400 opérations de régénération des routes nationales : c’est une hausse de 55% en un an des moyens pour l’entretien de ces équipements, et un triplement depuis 2012. Le niveau d’investissement dans les routes sera cette année le plus élevé depuis 10 ans.

b2263d26-8af3-4bc7-811d-70c1c80d2b07.png
© ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie

ça roule

PUBLICITÉ

Lors de cette annonce, Alain Vidalies a dévoilé la liste des 400 chantiers routiers qui seront conduits cette année dont certains concernent la Franche-Comté. Retrouvez ci-dessous les routes concernées par les travaux d’entretien : 

Doubs :

  • Aménagement de sécurité sur la RN57,
  • Remplacement de portiques, potences et hauts-mâts sur la RN57,
  • RN57 – Accélération de la mise en sécurité de l’itinéraire,
  • Entretien des chaussées de la RN 19

Jura :

  • Stabilisation des falaises des Monts de Vaux sur la RN5

Territoire de Belfort :

  • Réparation de l’OA17 de la RN1019
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Et si vous testiez le co-voiturage avec Ginko ?

Et si vous testiez le co-voiturage avec Ginko ?

Nouveau ! • Pour faciliter la mise en relation entre automobilistes qui rejoignent un même secteur dans les trajets du quotidien, l'opérateur de transports Kéolis Besançon Mobilités a alncé à la rentrée Ginko Voit', un service de covoiturage de proximité sous forme d'application, un peu comme un Blablacar local mais gratuit...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 23.74
ciel dégagé
le 14/10 à 12h00
Vent
2.93 m/s
Pression
1012.05 hPa
Humidité
55 %

Sondage