Jacques Bahi souhaite une bonne année 2013... "difficile"

Publié le 10/01/2013 - 17:55
Mis à jour le 11/01/2013 - 20:01

"L'année 2013 sera sans doute une année difficile, en particulier pour les universités, y compris la nôtre" : déclaration de Jacques Bahi, président de l'Université de Franche-Comté, lors de la cérémonie des vœux de l'Université qui s'est tenu ce mardi 8 Janvier 2013 au petit restaurant universitaire de la Bouloie. Pour faire face à la crise , il rappelle de ne pas oublier de "miser sur l'éducation, le savoir, la transmission des compétences, la recherche, l'innovation et le transfert technologique".

jacques_bahi_3.jpg
Jacques Bahi est président de l'université de Franche-Comté ©roman

dur dur

PUBLICITÉ

Selon Jacques Bahi, les universités subissent les conséquences de la situation économique. Il rappelle que plusieurs postes ont été gelés dans certaines universités et qu’elles ont dû réduire leurs budgets de fonctionnement ; en moyenne de 10  à 15%. « L’enseignement Supérieur et la recherche doivent bénéficier d’un soutien minimal et récurrent au niveau de la nation« . En clair : plus de financement. Ce soutien permettrait également de « mettre fin à la concurrence entre les universités » engendré, notamment par l’Idex, initiative d’excellence (en savoir plus sur les idex ici)

« J’appelle de mes voeux une grande université Interrégionale »

Dans son discours, le président de l’Université de Franche-Comté annonce clairement que « le bon chemin à prendre » est un renforcement de l’université fédérale Bourgogne –Franche-Comté avec la mise en place du PRES, le pôle de recherche et d’enseignement supérieur. « J’appelle de mes voeux une grande université Interrégionale, dont la fondation de Coopération Scientifique serait le terreau, (…) avec le monde économique, industriel et de la santé« .

Refonte de la carte de formation

Le principe de refonte de la carte de formation, l’UFC  aboutira à 4 ou 5 CMI, cursus de master en ingénierie à la rentrée prochaine. Dans son discours, Jacques Bahi a enfin annoncé que la décharge horaire de 64h pour tout nouvel enseignant-chercheur sera en place à partir de la rentrée 2013.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Un dispositif spécial mis en place par la SNCF pour le baccalauréat 

Un dispositif spécial mis en place par la SNCF pour le baccalauréat 

Du 17 au 24 juin 2019, une série d'examens se déroulera en France. À la demande du Conseil Régional la SNCF TER Bourgogne-Franche-Comté met en place le dispositif d'alerte "SNCF Special Exams". Une vigilance "accrue" sera portée sur la ponctualité de ces trains et en cas de retard une alerte sera envoyée aux académies.

Des élèves d’Ornans présentent à Emmanuel Macron leurs productions sur Courbet

Des élèves d’Ornans présentent à Emmanuel Macron leurs productions sur Courbet

Après son discours et la visite de l'exposition "Yan Pei Ming face à Courbet", Emmanuel Macron a pris le temps de rencontrer une quinzaine d'élèves de l'école primaire Courbet et du collège Pierre Vernier d'Ornans qui ont pu lui présenter leurs travaux réalisés dans le cadre du bicentenaire de la naissance de Courbet.

Une classe du lycée Pergaud, premier prix du concours « Histoires en court »

Une classe du lycée Pergaud, premier prix du concours « Histoires en court »

Les élèves de 1èreES3 du Lycée Louis Pergaud à Besançon ont reçu la première place du concours régional « Histoire(s) en court » ce mercredi 5 juin 2019, pour leur court-métrage sur une figure régionale issue de l’immigration. Ils étaient en compétition avec une vingtaine d'autres établissements de toute la Bourgogne Franche-Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.77
ciel dégagé
le 17/06 à 3h00
Vent
2.1 m/s
Pression
1020.45 hPa
Humidité
95 %

Sondage