« Danser sur un volcan » : la nouvelle exposition du Frac Franche-Comté

Publié le 13/04/2021 - 08:00
Mis à jour le 22/04/2021 - 15:02

À l'instar des autres musées, salles de concert et théâtre, le FRAC Franche-Comté est fermé depuis le 30 octobre 2020. Presque six mois après, l'exposition "Danser sur un volcan" a été mise en place, dans l'attente du retour des visiteurs...

PUBLICITÉ

Pour Sylvie Zavatta, directrice du Fonds Régional d’Art contemporain et commissaire de l'exposition (avec Florent Maubert), cette exposition propose aussi bien l'étude de la "question du temps" que la "question sonore". Le tout est mis "en relation avec le corps, la danse".

"Le cycle de l'exposition entre en dialogue avec la danse et les arts visuels", précise-t-elle en indiquant que les thèmes de "l'affaissement" et de "la chute" s'ajoutent à la construction de cette dernière. "La chorégraphie nous montre également comment elle s'est affranchie de l'apesanteur".

Une absence d'apesanteur...

Avant de devenir une expression courante, la locution Danser sur un volcan aurait été prononcée pour la première fois par Narcisse- Achille de Salvandy en 1830, à la veille de la Révolution de Juillet. Lors d’une réception donnée par le Duc d’Orléans au Palais Royal en l’honneur du roi de Naples, Salvandy aurait mis en garde  le Duc contre la prise de risque inconsidérée que constituait la lutte engagée par l’autorité royale contre l’imminente révolte populaire.

Loin d'être choisi au hasard, ce titre fait référence "à des risques consentis et indispensables qui résonnent aussi avec notre présent", explique la commissaire.

L'exposition s'articule en deux temps autour d'une "quête de liberté" :

L'absence d'apesanteur et les contraintes liées à la gravité

L’exposition propose, en premier lieu, une tentative de construction de cette écriture comme un échafaudage : prendre appui sur la nature (Masaki Nakayama) ou sur des éléments architecturaux (Klaus Rinke, Micha Laury, Yoann Bourgeois) pour trouver l’équilibre, osciller au rythme cadencé du balancement d’un pendule (William Forsythe), ou, suspendu dans l’espace, continuer à dessiner dans un mouvement de balancier (Matthew Barney), monter sur un toit, grimper dans un arbre (Gordon Matta-Clark, Hans Schabus), ou encore, comme chez Simone Forti ou Trisha Brown, explorer l’ensemble des directions spatiales en arpentant plans inclinés et façades d’immeuble à l’aide de cordes.

La relation à l'autre, indissociable du corps humain

On retrouve de semblables compositions dans l’exposition : Duo de Daniel Firman est un hommage direct à Steve Paxton : par l’effet gris monochromatique, les corps sont figés dans une sculpture de groupe selon des mouvements créés en duos successifs. Agnès Geoffray renverse les silhouettes, tête à tête, selon un jeu de miroir qui nous ramène à une gémellité des corps appariés. Une photographie réalisée sans trucage, où lâcher-prise et confiance envers le partenaire sont indispensables. Chez Ewa Axelrad, les corps s’enchevêtrent pour disparaître dans un cercle unifié. Ils fusionnent dans un seul élan et une même énergie chez Édouard Levé.

Comme "Dancing Machines", "Danser sur un volcan" réunit des œuvres d’artistes visuels et de chorégraphes.

Infos +

Frac Franche-Comté, Cité des Arts, 2 Passage des Arts à Besançon

  • 03 81 87 87 40
  • Le frac est actuellement fermé au public, nous vous indiquons ici les horaires habituels, en période d’ouverture) 14h – 18h du mercredi au vendredi 14h – 19h samedi et dimanche  tarifs  tarif plein : 4€ tarif réduit : 2€ gratuité : scolaires, moins de 18 ans et tous les dimanches autres conditions tarifaires disponibles à l’accueil

Allez plus loin

Amoureux des fermes comtoises : « Dessiner, voir et prévoir en compagnie de Jean Garneret »

Amoureux des fermes comtoises : « Dessiner, voir et prévoir en compagnie de Jean Garneret »

  • Le 25 juin 2021 à 16:00
  • Le 25 juin 2021 à 17:00
Comment les fermes de l’abbé Garneret, curé, ethnologue et dessinateur ont-elles enrichi la connaissance du monde rural Franc-comtois ? Que nous le chérissions dans notre cœur depuis longtemps ou que nous le découvrions tout juste, que nous en fassions un objet d’étude historique ou de sensibilisation à la qualité architecturale, que nous vivions dedans ou pas, le patrimoine est notre bien commun et les vieilles fermes méritent notre respect.
« Le monde à ma façon » du 22 mai au 30 juin 2021 au Musée comtois de la Citadelle

« Le monde à ma façon » du 22 mai au 30 juin 2021 au Musée comtois de la Citadelle

  • Du 22 au 30 juin 2021

Du 22 mai au 30 juin 2021, la Citadelle de Besançon accueille l’exposition "Le monde à ma façon". Réalisée dans le cadre des Parcours d’éducation artistique et culturelle mis en place par la Ville de Besançon, cette exposition participative et créative est le fruit d’un partenariat entre le Musée comtois, l’illustrateur cosmographe Guillaume Duprat, l’artiste-plasticienne Emilie Muzy et 4 classes de CE2 de Planoise.

L’artiste bisontin Thomas Henriot nous invite au voyage à travers sa nouvelle exposition…

L’artiste bisontin Thomas Henriot nous invite au voyage à travers sa nouvelle exposition…

  • Du 15 mai au 26 juin 2021
La galerie Bertrand-Hassoun située en plein cœur de Besançon propose une exposition du peintre bisontin Thomas Henriot jusqu'au 3 juillet 2021. L'artiste sera en séance de dédicace pour son livre Une nuit à La Havane samedi 19 juin de 14h30 à 18h30 à la librairie Les Sandales d'Empédocle à Besançon
Regards d’artistes 2

Regards d’artistes 2

  • Du 19 mai au 29 aout 2021
Regards d'artistes 2e édition Du 19 mai au 29 août 2021 au musée des Maisons comtoises De tout temps les animaux ont été source d’inspiration pour les artistes. Un collectif d’artistes témoigne à sa manière de la relation homme-animal. Leur bestiaire extraordinaire met en lumière la richesse et la diversité de la création artistique contemporaine autour de cette question.
Homme-Animal

Homme-Animal

  • Du 19 mai au 19 septembre 2021
Homme-Animal : métamorphose d'une relation Du 19 mai au 19 septembre 2021 au musée des Maisons comtoises à Nancray L’exposition « Homme-animal : métamorphose d’une relation » propose de croiser les regards sur ce sujet de société ô combien clivant.
Destins de Cirque

Destins de Cirque

  • Du 1 juillet au 31 aout 2021
  • Du 1 septembre au 31 octobre 2021
  • Du 1 novembre au 31 décembre 2021
L’exposition Destins de cirque, grâce à des affiches, des gravures, des costumes, des instruments de musique, nous fait partager les destins d’artistes qui ont poétisé et fasciné le monde pendant 200 ans. A vivre durant tout l'été...
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 27.79
légère pluie
le 19/06 à 18h00
Vent
1.6 m/s
Pression
1008 hPa
Humidité
22 %

Sondage