Décès de M. Schwint: les réactions de Mme Branget et de MM. Bonnet, Rosselot et Allenbach

Publié le 25/01/2011 - 14:51
Mis à jour le 25/01/2011 - 14:51

Les premières réactions au décès de Robert Schwint à l'âge de 83 ans commencent à arriver. L'ancien maire sera enterré samedi.

PUBLICITÉ
François Branget, député UMP : « Animé par l’intelligence du consensus »
 
« Robert Schwint a su au cours du quart de siècle passé à la tête de Besançon, imprimer son image d’humaniste et d’homme de progrès. Par sa proximité vraie avec les gens, son franc-parler et la passion qu’il nourrissait pour notre Cité, il restera longtemps dans le cœur des Bisontins en digne successeur de Jean Minjoz.
 
Attaché à la défense d’un patrimoine vivant, il a rendu aux façades leur lustre, et contribué à l’essor touristique grâce à l’ouverture de la Citadelle au public. Soucieux de l’amélioration de la qualité de vie des habitants, il a permis une meilleure fluidité de la circulation grâce à la réalisation du tunnel sous la Citadelle et a donné l’impulsion pour les grands projets d’équipements sportifs et culturels comme le nouveau Palais des sports, le stade Léo Lagrange ou encore le Marché Beaux-Arts.
 
Doté d’une vision sociale réaliste et juste, il a réussi l’implantation d’un Centre Hospitalier Universitaire moderne à Planoise et a œuvré pour la rénovation du parc des logements sociaux.
 
Homme simple et bon, il a géré la ville avec une extrême prudence et une parfaite lucidité.
 
Toujours animé par l’intelligence du consensus, il a permis à la Franche-Comté, en collaboration avec les exécutifs locaux, de se développer au-delà des clivages partisans ».
 
Pascal Bonnet, conseiller municipal UMP : « Accessible et soucieux des autres »
 
« Pour avoir siégé lors de mon premier mandat face à lui dans la cordialité malgré des moments parfois vifs mais aussi pour avoir échangé avec plaisir avec lui depuis la fin de sa carrière politique au hasard de rencontres et parce qu’il fut le maire de ma jeunesse, je tiens à rendre hommage au grand comtois et à l’homme accessible et soucieux des autres qu’a été Robert Schwint. J’ai une pensée pour Simone Schwint, mon ancienne collègue au conseil régional, et toute sa famille et ses amis bisontins.
 
Jean Rosselot : « Socialiste, il était ; sectaire, il n’était pas »
J’ai connu Robert Schwint, en siégeant à ses côtés au conseil régional de Franche-Comté, comme benjamin du conseil régional, il y a 35 ans, du temps de sa coupe de cheveux  « en brosse ».
Socialiste, il était ; sectaire, il n’était pas. Il avait sur beaucoup d’autres élus, un « plus » : sa convivialité, non exempte d’ironie, voir de cynisme de bon aloi en politique.
Conseiller régional longtemps, il fut le rapporteur à Hôtel de Grammont du « grand tournant » de 1982, à savoir la mise en œuvre de la grande innovation : l’aide directe aux entreprises des Régions, interdite jusque-là. Il était proche de Bérégovoy dont il aurait pu être un des ministres, dont il fut un des tous premiers à figurer aux obsèques en avril 1993.
A-t-il été un « grand » Maire ? Il a rempli sa mission, mais il n’a pas réussi à projeter vraiment Besançon dans l’avenir- à preuve, le retard mis aussi bien dans le lancement de l’intercommunalité (le district urbain), que, par exemple, à illuminer la Citadelle ou ravaler les façades !
Je l’ai apprécié lorsque je faisais partie de l’équipe d’enseignants du CNFPT, rue de la Prévoyance, CNFPT qu’il présidait, animait, toujours avec simplicité et bonne humeur.
... De ce mémorable débat électoral en mars 1977 au théâtre municipal contre le recteur Magnin, jusqu’à la présidence de la Commission des affaires sociales du Sénat, il a accompli un beau parcours à l’échelle nationale et des grandes villes.
 
Jean-Philippe Allenbach (MFC) : « Jamais enfermé dans tour d’ivoire »
 
« C'est avec grande tristesse que j'ai appris le décès de Robert Schwint, ancien maire de Besançon de 1977 à 2001.
 
Toujours souriant et jamais agressif, toujours à l’écoute et jamais directif, toujours franc et jamais chafouin, toujours tolérant et jamais sectaire, toujours dans les rues de Besançon et jamais enfermé dans sa tour d’ivoire, il avait, en plus, ce qu'on appelle "de la classe" !
 
Toutes mes condoléances à la famille de ce grand Bisontin qui, tout comme son prédécesseur Jean Minjoz, a su faire honneur à la fonction de maire, à la ville de Besançon et à ses habitants ».
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Quand la Saline royale fait revivre Woodstock

Quand la Saline royale fait revivre Woodstock

publi-info • Chaque été, la Saline royale d’Arc-et-Senans crée l’événement, à la fois par ses expositions temporaires, mais aussi au travers d’un festival des jardins. En 2019, avec la Saline royale, nous fêterons les 50 ans de Woodstock, le célèbre festival de musique qui a rassemblé 500 000 personnes en août 1969 à deux heures de New-York.

Soirée DisKO 2 à Besançon : « Un vrai plateau sportif de haut niveau pour rendre hommage à Jean Josselin »

Soirée DisKO 2 à Besançon : « Un vrai plateau sportif de haut niveau pour rendre hommage à Jean Josselin »

CE SOIR • Après une première édition à La Rodia en 2018, les créateurs du concept DisKO, Philippe Haag et Morrade Hakkar du Local Boxe Club de Besançon, organisent une seconde édition ce vendredi 22 mars 2019 au Palais des Sports. Au programme : un concert d'electropop et des combats de boxe de haut niveau masculins et féminin. Le tout, dans le but de donner un coup de pouce à Jean Josselin, illustre boxeur bisontin…

8 mars à Besançon : « Ce n’est pas la fête des femmes, mais une journée internationale de lutte pour les droits des femmes ! »

8 mars à Besançon : « Ce n’est pas la fête des femmes, mais une journée internationale de lutte pour les droits des femmes ! »

Programme à Besançon • Comme chaque année depuis 1977, le 8 mars est la journée de lutte pour les droits des femmes en France, mais aussi dans plusieurs pays du monde. À Besançon, un programme riche de nombreuses actions et manifestations du 5 au 24 mars 2019 est orchestré par le Centre d'information sur les Droits des femmes et des familles (CIDFF) du Doubs et ses associations locales.

Besançon : l’évènement DisKO revient en 2019 pour aider l’ancien boxeur bisontin Jean Josselin

Besançon : l’évènement DisKO revient en 2019 pour aider l’ancien boxeur bisontin Jean Josselin

VIDEO • Après une première soirée à succès en 2018 à La Rodia, les créateurs du concept DisKO, Philippe Haag et Morrade Hakkar du Local Boxe Club de Besançon organisent une nouvelle édition le 22 mars 2019 au Palais des sports. Objectif : récolter des fonds pour aider le boxeur bisontin à la retraite, Jean Josselin.

23e édition des artisans au Grand Cours à Pontarlier : 71 exposants, une grande roue, un écran géant…

23e édition des artisans au Grand Cours à Pontarlier : 71 exposants, une grande roue, un écran géant…

Les artisans reviennent au Grand Cours de Pontarlier ces 17, 18, et 19 août 2018… Cet évènement, encré dans le paysage pontissalien, est organisé par la Chambre des Métiers et de l'Artisanat Interdépartementale de Franche-Comté et soutenu par la Ville de Pontarlier. 10 000 visiteurs sont attendus, 71 artisans dont 61 sont Francs-comtois...  

Retour en images sur le festival Bien Urbain !

Retour en images sur le festival Bien Urbain !

Du 8 juin au 8 juillet 2018, le festival Bien Urbain a rempli la ville de Besançon d'œuvres temporaires, à l'Arsenal mais aussi dans de nombreuses rues de la capitale comtoise ! La photographe Elise Murcia-Artengo vous propose un retour en images sur cet art dans l'espace public…

10 ans de l’UNESCO : la Ville vous invite à déguster un gâteau spécial Vauban

10 ans de l’UNESCO : la Ville vous invite à déguster un gâteau spécial Vauban

Ce  samedi 7 juillet 2018 commencent les célébrations du dixième anniversaire de l'inscription de l'oeuvre de Vauban au patrimoine de l'UNSECO. "Et pour fêter ça, quoi de plus adapté qu'un gâteau" se réjouit Jean-Louis Foussert, qui offre aux Bisontins de venir déguster une part du "Marquis de Vauban" ce soir, place de la Révolution...

La rue Bersot déroule son tapis rouge ce samedi…

La rue Bersot déroule son tapis rouge ce samedi…

Les commerces de la rue Bersot à Besançon organisent un défilé amateur ce samedi 9 juin 2018 afin de présenter leurs produits ; près de cinquante boutiques et restaurants participeront à l'événement. Un casting est prévu pour recruter les mannequins qui défileront sur un tapis rouge…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.03
nuageux
le 23/10 à 0h00
Vent
1.53 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
95 %

Sondage