Habitat : les maisons en bois font un carton en Franche-Comté

Publié le 07/10/2009 - 11:46
Mis à jour le 07/10/2009 - 11:46

Sur 5261 maisons construites dans la région en 2005, 645 étaient en bois, soit 12,3%. Au niveau national, la moyenne est seulement de 3,9%.

PUBLICITÉ
La construction de maisons en bois a le vent en poupe en Franche-Comté et la tendance s’accélère. Un phénomène que veut entretenir l’ADIB (association pour le développement de la forêt et des industries du bois) à travers les deuxièmes portes ouvertes organisées par 16 entreprises de la région du 16 octobre au 15 novembre. Le secteur de la construction bois charpente et menuiserie représente aujourd’hui 650 entreprises employant 4000 salariés.
 
 
A l’occasion de la présentation des portes ouvertes dans une maison en bois en voie de finition, les responsables de l’ADIB ont mis en évidence l’importance de leur secteur économique dans la deuxième région la plus boisée de France avec 700 000 hectares de forêts. Une aubaine alors que la demande en construction ne cesse d’augmenter chez les particuliers, mais aussi auprès des collectivités.
 
« Plébiscité par de nombreux architectes, le bois se prête à tous les styles de construction », explique l’ADIB. En effet, il n’y pas que le traditionnel chalet qui de prête si bien au Jura. Désormais, la demande se nourrie de nombreux particuliers préoccupés par l’écologie comme ce jeune Bisontin, propriétaire de la maison visitée, qui va encore au-delà.
 
« Certes, en choisissant le bois, il y a une option en faveur du développement durable, mais il y a aussi tout ce qui va avec comme la basse consommation d’énergie, un toit végétalisé, le choix des matériaux dans les moindres détails… ». Sa maison de 140 m2 va lui coûter 275 000€ (hors terrain). Plus cher qu’une maison en béton, mais parce qu’il est allé jusqu’au bout de la démarche écolo. Et là, il fait une mise en garde. « Quand on a des exigences particulières, c’est difficile de trouver un entrepreneur dans la région. Les entreprises ne sont pas toujours prêtes à suivre », explique-t-il.
 
Même chose pour les matériaux qui ne proviennent pas toujours de la région comme le mélèze d’Autriche utilisé pour les parois extérieurs. Il y a encore du chemin à faire pour que la filière soit 100% développement durable et franc-comtoise. Les responsables de l’ADIB comptent d’ailleurs sur le renforcement de la demande pour que plus d’entrepreneurs se lancent sur ce marché porteur.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

L’industrie recrute, le CFAI vous forme et vous accompagne …

L’industrie recrute, le CFAI vous forme et vous accompagne …

Publi-info • Septembre est là et vous hésitez entre poursuivre des études et entrer dans la vie professionnelle. Et pourquoi pas l’industrie ? Elle recrute via des BTS, Bac pro ou des CAP en alternance et le CFAI vous forme et vous accompagne, y compris pour trouver l’entreprise d’accueil.

Choisis ton sport, dessine-le et équipe-toi avec Décathlon

Choisis ton sport, dessine-le et équipe-toi avec Décathlon

publi-info • La rentrée n’est pas forcément un événement triste et synonyme de contraintes. Ce peut être une promesse de sport, de détente et de vitalité. Pour cela, Décathlon t’invite à découvrir une dizaine de sports et les clubs locaux où les pratiquer ; à participer au concours «Dessine ton sport et on paie ta licence» et, enfin, à t'équiper.

Produits bio : l’UFC-Que Choisir dénonce les marges des grandes surfaces

Produits bio : l’UFC-Que Choisir dénonce les marges des grandes surfaces

L'association a analysé les prix des produits bio en grandes surfaces pendant un an. Les marges brutes sont, en moyenne, 75% plus élevées que pour des produits conventionnels. L'UFC-Que Choisir pointe "les marges excessives" réalisées par la grande distribution sur 24 fruits et légumes bio.

Coût de la vie étudiante : 805 € par mois à Besançon selon l’Unef

Coût de la vie étudiante : 805 € par mois à Besançon selon l’Unef

Pour la 15ème année consécutive, l’UNEF publie son classement des villes selon le coût de la vie pour les étudiants. Augmentation des loyers, restauration universitaire plus onéreuse, "explosion" des frais pour les étudiants étrangers: étudier en France coûtera plus cher l'année prochaine, a calculé le syndicat étudiant Unef. Sur 42 villes analysée, Besançon arrive en 34e position. Dijon, en 28e position est une ville plus chère pour les étudiants selon la même étude.

LEO & Associés recrute à Besançon, Saint-Vit, Maîche et Pontarlier !

LEO & Associés recrute à Besançon, Saint-Vit, Maîche et Pontarlier !

OFFRES D'EMPLOI • Envie de rejoindre un environnement qui bouge ? Intégrez une équipe de 50 collaborateurs au sein d’une entreprise tant grandissante que stimulante et découvrez de nouvelles possibilités avec LEO & Associés ! Plusieurs postes sont à pourvoir : Commercial clientèle Particuliers et/ou Professionnels, Chargé de clientèle Entreprise, Gestionnaire sinistres spécialisé ou non (flottes, construction), Gestionnaire administratif assurance et Assistant(e) polyvalent(e) d’accueil.

Barbecue américain Traeger : « faire de la cuisine élaborée au barbecue »

Barbecue américain Traeger : « faire de la cuisine élaborée au barbecue »

Pour celles et ceux qui ont peur de ne pas réussir leurs saucisses, brochettes ou autres viandes, "il n'y a plus de soucis à avoir avec le barbecue Traeger", selon Aurélien Philippe, vendeur en électroménager au magasin Boulanger à Besançon qui précise que "cela ne peut pas brûler, car on ne met pas directement les aliments en contact avec la chaleur".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 25.8
ciel dégagé
le 26/08 à 9h00
Vent
1.9 m/s
Pression
1018.51 hPa
Humidité
53 %

Sondage