Il est contrôlé en téléphonant au volant, la police trouve de la drogue dans sa voiture

Publié le 22/09/2021 - 12:01
Mis à jour le 22/09/2021 - 09:31

Lors d'un contrôle des effectifs CRS de l'unité motocycliste zonale sur la circonscription de Besançon, un homme d'une trentaine d'années qui téléphonait au volant a été interpellé le 19 septembre vers 19h40 à l'angle de la rue de Vesoul et des bosquets.

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

En ouvrant la fenêtre pour répondre aux policiers, une forte odeur de cannabis s'est dégagée de l'habitacle de la voiture du trentenaire. Ce dernier a remis 0,44 grammes de résine de cannabis aux forces de l'ordre.

Lors de la perquisition du véhicule, les policiers du groupe d'appui judiciaire ont trouvé la somme de 7.890 euros en liquide dans la boîte à gants.

L'homme a reconnu uniquement transporter des produits stupéfiants.

410 euros ont également été retrouvés dans une poche de son pantalon et 80 grammes de résine de cannabis ont été découverts à son domicile par un chien spécialisé.

Remis en liberté le 21 septembre en début d'après-midi, il est convoqué au tribunal le 6 janvier 2022 pour les faits d'usage, de détention, de transport et d'acquisition non autorisée de stupéfiants ainsi que non justification de ressources et refus de communiquer la convention secrète de déchiffrement d'un moyen de cryptologie, infraction relevée lorsque l'interpellé a refusé de communiquer le code de son téléphone portable, ce qui est un délit.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Opération « coup de poing » dans le Doubs : 365 véhicules contrôlés, 21 suspensions de permis…

48 militaires de la gendarmerie du Doubs ont participé à un vaste contrôle routier dans la nuit de samedi 23 et dimanche 24 octobre 2021 de 4h00 à 7h00 du matin aux abords des boîtes de nuit le Teasing à Besançon, le Moulin Rouge à Taillecourt, la Cario Club à Mathey et sur l’axe Morteau-Valdahon.

Agressions sexuelles et viols sur mineurs : appel à témoins et à victimes

La brigade de Besançon Tarragnoz a lancé un appel à témoin ou à victimes pour des faits récents et anciens d'agressions sexuelles sur des enfants par un individu âgé aujourd'hui de plus de 70 ans. Ce vendredi, Etienne Manteaux, le procureur de Besançon, a réitéré devant la presse l’appel des gendarmes afin d’encourager les victimes à se manifester.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.61
légère pluie
le 26/10 à 3h00
Vent
1.53 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
100 %

Sondage