Corps repêché dans le Doubs : il pourrait s'agir d'une septuagénaire souffrant de "faiblesses psychologiques, voire psychiatriques"

Publié le 11/01/2022 - 14:47
Mis à jour le 13/01/2022 - 15:08

MISE À JOUR CE JEUDI •

Les sapeurs-pompiers du Doubs sont intervenus ce mardi 11 janvier 2022 vers 7h00 du matin au niveau du rond-point de Tarragnoz à Besançon. La police maintient l’appel à témoins tant qu’elle n’aura pas déterminé avec exactitude le déroulé de ce tragique événement.

 © D Poirier
© D Poirier

Il pourrait s’agir d’une personne présentant des "faiblesses psychologiques, voire psychiatriques"

"Des éléments d’identification sont en train de se confirmer. Ils vont permettre de donner l’identité de cette dame et déterminer pourquoi nous l’avons retrouvé à cet endroit", a expliqué Yves Cellier, directeur de la sureté départementale du Doubs.

Selon les derniers éléments, il pourrait s’agir d’une personne présentant des "faiblesses psychologiques, voire psychiatriques".

"Il faudra déterminer si elle était en rupture de soins ou si elle avait quitté volontairement ou non l’hôpital psychiatrique", a précisé le DDSP.

  • L’appel à témoins est toujours maintenu tant que les forces de l’ordre n’auront pas déterminé avec exactitude le déroulé de ce tragique événement.

Pour rappel, les secours ont été dépêchés ce mardi matin suite à la découverte d’un corps flottant dans l’eau. Le corps qui dérivait a été extrait de la rivière par une équipe de sauveteurs aquatiques et de plongeurs. La victime est une femme âgée d'environ 70 ans. 

Contact : police de Besançon

  • 03 81 21 11 32 ou 03 81 21 11 36

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Haut-Doubs : il achetait et revendait des biens immobiliers illégalement et menait la grande vie

"C’est une enquête tout à fait atypique" a déclaré d’emblée le procureur de la République de Besançon, Étienne Manteaux ce jeudi 19 mai en introduction de sa conférence de presse. Un homme de 32 ans a été interpellé en début de semaine dans la communes Les Fontenelles dans le Haut-Doubs pour travail dissimulé et blanchiment d’argent après voir acheter et vendu plusieurs biens immobiliers sans aucune déclaration.

Deux adolescents pointent une arme sur une enseignante au collège Clairs-Soleils à Besançon

MISE A JOUR • En milieu d’après-midi de mardi 17 mai, deux mineurs âgés de 13 ans ont menacé une enseignante avec un pistolet alors qu’ils étaient dans le collège Clairs-Soleils à Besançon. Ils ont ensuite pris la fuite et ont été interpellés peu de temps après. Le procureur de la République de Besançon Etienne Manteaux, a tenu une conférence de presse ce jeudi.
Offre d'emploi

Foire Comtoise 2022

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 21.67
pluie modérée
le 20/05 à 21h00
Vent
2.74 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
75 %

Sondage