Alerte Témoin

Les députés LR veulent détecter les candidats radicalisés islamistes aux élections

Publié le 04/12/2019 - 13:22
Mis à jour le 04/12/2019 - 07:12

Les députés LR Robin Reda et Alain Ramadier vont déposer une proposition de loi reprenant l'idée de Valérie Pécresse (Libres!) de détecter les candidats radicalisés islamistes aux élections, le président de groupe Damien Abad indiquant mardi 3 décembre 2019 qu'il soutiendrait ce texte.

Election vote ©Damien
©Damien
PUBLICITÉ

"Nous avons travaillé en lien avec Valérie Pécresse sur ce sujet, comme quoi on peut rassembler et travailler tous ensemble", s'est réjoui M. Abad, qui avait convié à ses côtés les deux députés lors d'un point de presse. La présidente de la région Ile-de-France, ex-LR, avait annoncé samedi que des parlementaires de son mouvement "Libres!" déposeraient des propositions visant à "rendre inéligibles les candidats radicalisés islamistes".

La proposition des députés se concentrera sur "une procédure de criblage" permettant "d'interdire l'accès aux fonctions électives pour tous ceux qui représentent une menace à l'ordre public", a expliqué M. Abad.

Robin Reda a proposé de s'appuyer sur le fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT).

"Le criblage"

Le "criblage" s'effectuerait donc par un croisement entre les listes déposées en préfecture et le FSPRT. En cas de correspondance, le préfet pourrait donc interdire l'éligibilité du candidat, qui pourrait faire un recours devant le tribunal administratif.

Robin Reda a rappelé que la procédure de "criblage" était déjà de mise pour les fonctions publiques "sensibles". Le député de l'Essonne trouve ainsi "incongru de déclarer inéligibles des policiers ou des pompiers" tout en laissant "élire des personnes qui potentiellement menacent la République".

Le sénateur LR Bruno Retailleau a déposé au début du mois de novembre une proposition de loi qui veut empêcher le dépôt de listes ou le financement de candidats menant une "campagne communautariste" et soutenant des revendications "fondées sur l'origine ethnique ou l'appartenance religieuse".

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

L’intersyndicale des retraités interpelle les candidats à l’élection municipale de Besançon

L'intersyndicale (Solidaires retraité.es, FSU, FO-retraités.e, CGT-retraité.es, FGR-FP, LSR ) a adressé une lettre aux candidats à l'élection municipale 2020 en date du 19 février 2020. Dans cette dernière, elle souhaite "attirer l'attention sur la situation particulière des retraités".

Municipale 2020 : le calendrier des derniers grands meetings des candidats à Besançon

Les candidats à la mairie de Besançon organisent leurs derniers meetings quelques jours avant le premier tour de l'élection dimanche 15 mars 2020 pour réunir les habitants, les militants ainsi que des personnalités politiques pour soutenir davantage leur candidature. Voici le calendrier…

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.51
pluie modérée
le 29/02 à 15h00
Vent
8.58 m/s
Pression
1001 hPa
Humidité
90 %

Sondage