Prise d’otages de Planoise: vers l'irresponsabilité pénale ?

Publié le 27/11/2012 - 09:02
Mis à jour le 27/11/2012 - 12:43

Le jeune homme qui avait pris en otage les enfants d'une école maternelle dans le quartier Planoise à Besançon en 2010, sera présenté jeudi 6 décembre 2012 devant la justice.

1295430987.jpg
La prise d'otages du 13 décembre 2010 à Planoise ©archives
PUBLICITÉ

Deux ans après la prise d’otage de l’école maternelle Charles-Fourier, c’est la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Besançon qui décidera du sort pénal du jeune homme aujourd’hui âgé de 19 ans. Deux rapports d’experts concordants ont conclu à l’irresponsabilité pénale du preneur d’otages, dont le discernement était aboli au moment des faits.

Si les magistrats de la chambre suivent cet avis, le garçon, qui n’est plus dangereux aux yeux des experts, pourrait rester libre avec diverses obligations.

Le 13 décembre 2010, l’adolescent était entré, armé de deux sabres, dans une classe de l’école maternelle Charles-Fourier dans le quartier Planoise. Il avait pris en otage 21 enfants et leur institutrice, qui avaient finalement tous été libérés sans incidents.

Pendant la prise d’otages, ce jeune homme psychiquement fragile avait demandé une arme pour mettre fin à ses jours, sans être violent avec ses victimes. Après avoir été hospitalisé pendant un mois, l’adolescent avait été mis en examen pour « séquestration aggravée avec libération volontaire avant le septième jour » et « intrusion dans un établissement scolaire avec arme ».

Laissé libre, il avait été placé sous contrôle judiciaire avec notamment une obligation de soins. Ce fait-divers au retentissement international s’était heureusement terminé sans blessés.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Impôts : environ 2.000 comptes fiscaux piratés

Impôts : environ 2.000 comptes fiscaux piratés

Des hackeurs ont piraté fin juin environ 2.000 comptes fiscaux de contribuables pour modifier leurs déclarations d'impôts, mais ces intrusions ont été rapidement bloquées et n'ont pas eu de conséquences, a déclaré ce mardi 20 août 2019 la Direction générale des finances publiques (DGFiP).

Belfort : hélicoptère, chiens, motos de la gendarmerie pour retrouver trois fuyards

Belfort : hélicoptère, chiens, motos de la gendarmerie pour retrouver trois fuyards

Mercredi 14 août 2019 dernier, aux alentours de Belfort, la gendarmerie s'est fortement mobilisée pour retrouver trois fuyards. Hélicoptère, brigade canine, motos étaient de sortie. Après 2h de recherche, la gendarmerie a finalement interpellé... Un voleur de scooter qui n'avait rien à voir avec l'affaire.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.15
ciel dégagé
le 23/08 à 18h00
Vent
3.21 m/s
Pression
1020.55 hPa
Humidité
74 %

Sondage