Une Bisontine de 16 ans porte plainte pour enlèvement et séquestration

Publié le 27/06/2011 - 10:24
Mis à jour le 27/06/2011 - 10:24

Vendredi vers 16h, l’ex peti-ami de l’adolescente et l’a emmené de force à son domicile. Cinq heures plus tard, elle réussit à prévenir sa famille. Le jeune homme de 21 ans connu de la justice et portant un bracelet électronique est aujourd’hui considéré comme fugitif.

PUBLICITÉ

A la sortie de son centre de formation vers 16h, l’adolescente est accostée par son ancien ami qui l’emmène de force à deux reprises dans sa voiture. Il finira par activer le système de verrouillage des portes avant de l’emmener dans son appartement. La victime a déclaré ne pas avoir subi de violence de la part du jeune homme déjà condamné par la justice. L’Est Républicain de ce lundi matin relate qu’il a déjà 17 mentions sur son casier judicaire.

Après lui avoir confisqué son portable, la jeune femme réussit à prévenir son père grâce à un 2e téléphone peu après 20h. Elle portera plainte le lendemain au commissariat. Le jeune homme de 21 ans, placé sous surveillance électronique dans le cadre d’un aménagement de peine était recherché par la police durant le week-end. Son statut fait de lui un évadé.

Selon la victime, il l’aurait auparavant déjà giflé et laissé seule en pleine nuit durant une heure dans la forêt du « Grand Désert » sur les hauteurs de Besançon.

 (Source : Est Républicain) 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Une adolescente fugueuse de 15 ans enlève un enfant de deux ans

Une adolescente fugueuse de 15 ans enlève un enfant de deux ans

Le petit garçon a été enlevé alors qu'il jouait dehors sous la surveillance de sa famille ce mercredi 15 mai 2019 dans le quartier Planoise à Besançon. Il a été retrouvé en bonne santé vers minuit au centre-ville de Besançon. L'adolescente de 15 ans, fugueuse et connue des services de police, est toujours en garde à vue ce jeudi matin.

«Une cinquantaine» de nouveaux cas d’empoisonnements par l’anesthésiste sont suspectés

«Une cinquantaine» de nouveaux cas d’empoisonnements par l’anesthésiste sont suspectés

Un médecin-anesthésiste de Besançon, Frédéric Péchier, déjà mis en examen pour sept empoisonnements, a été placé en garde à vue ce mardi 14 mai 2019 matin dans les locaux de la police judiciaire de la ville pour être interrogé sur «une cinquantaine» d'autres cas, a-t-on appris de source proche du dossier.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.86
légère pluie
le 20/05 à 6h00
Vent
2.37 m/s
Pression
1007.96 hPa
Humidité
99 %

Sondage