Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

CINEMA Le Chaperon Rouge

© - cliquez sur l'image pour agrandir
Le conte du Petit Chaperon Rouge revisité par la réalisatrice du premier Twilight.

Publicité

** Pourquoi pas

Une version plus adulte du Chaperon Rouge ? Pourquoi pas ! Habituée à exhiber les affres des amours adolescents, romances impossibles et amants torturés, Catherine Hardwicke imprime également cette « marque de fabrique » au conte de Perrault. Loin de nous l’idée de crier au scandale pour autant. Cette adaptation « musclée » de la charmante histoire de cette petite fille qui croisa la route du loup et s’en sortit indemne n’est pas déplaisante. D’abord parce qu’Amanda Seyfried est une actrice peu commune et que ses grands yeux écarquillés la font ressembler à une enfant terrifiée. Partagée entre fougue et innocence, elle incarne à merveille une image moderne de ce qu’aurait pu être le Petit Chaperon Rouge. Et puis l’histoire a été complètement réadaptée pour un public averti et plus adultes : un village qui vit dans la peur du loup, un inquisiteur aux méthodes cruelles qui traque la bête, une Mère-grand inquiétante, des adultères, du sang, des nuits de pleine lune. Pour qui aime un peu les ambiances un brin glauque, avec un soupçon de romantisme juvénile par dessus, ce film est un don du ciel.

Il est plaisant de trouver des références à l’œuvre originale et de voir comment ils ont été assimilés par cette nouvelle version. « Que tu as de grandes dents…c’est pour mieux te manger mon enfant » est vécu au travers d’un rêve par exemple.

Mais trop d’amour tue définitivement l’amour. Malgré de nombreuses qualités, le film laisse un arrière goût « vampiresque », comme si les amourettes pénibles de Twilight s’étaient invitées et avaient décidé de jouer le rôle du parasite.

Qu’à cela ne tienne, le Chaperon Rouge est un film qui se laisse voir, que vous ayez peur ou non du grand méchant loup.

Quentin Buchberger

 Titre original : Red Riding Hood

Réalisation : Catherine Hardwicke

Scénario : David Johnson

D’après le conte « Le Petit Chaperon Rouge » de Charles Perrault

Avec : Amanda Seyfried, Shiloh Fernandez, Gary Oldman, Billy Burke

Durée : 1h40

Genre : Fantastique

Photographie : Mandy Walker

Musique : Alex Heffes

Année de production : 2011

Distribution : Warner Bros.

Date de sortie : 20 avril 2011

A voir de la même réalisatrice : Thirteen (2003), Les Seigneurs de Dogtown (2005), Twilight I : Fascination (2008)

 

Damien