Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Sale temps pour le musée du Temps

© - cliquez sur l'image pour agrandir
Avec une fréquentation en forte baisse et une polémique liée à la mise à l’écart de celle qui l’a créé, ce musée bisontin traverse une passe difficile.

Publicité

Dans une interview accordée à L’Est Républicain, Joëlle Mauerhan, à l’origine du musée, estime qu’elle a été mise au placard. « Je suis l’élément incontrôlable. Il y a une chose que la Ville supportait difficilement, c’est ma volonté permanente de rappeler la nécessité de la deuxième tranche de travaux », a-t-elle déclaré au quotidien.

L’ancienne conservatrice laisse entendre que la Ville a tiré un trait sur l’extension du musée avec, pour conséquence, la persistance d’un « demi-musée », voire de « trois bout de musée ». Cerise sur le gâteau, selon elle, la réunification du musée du Temps avec le musée des Beaux-Arts ce qui correspond clairement pour elle à « une prise de contrôle ».

Yves-Michel Dahoui, nouvel adjoint à la culture, estime quant à lui dans les mêmes colonnes de L’Est Républicain qu’il s’agit simplement « d’organiser une véritable synergie entre les deux musées ».

Le musée du Temps a été créé il y a six ans. Sa fréquentation est passée de 51 000 visiteurs en 2005 à 38 000 en 2006.

redaction

Votre météo avec

Evénements de grand-besancon