« Courbet, indomptable sauvage » : projection géante sur un monument d’Ornans

Publié le 26/06/2019 - 11:00
Mis à jour le 10/07/2019 - 09:03

Une projection monumentale de 29 mètres sur 12 reprenant la vie de Courbet sera diffusée ce 12 juillet 2019 sur la façade de la Communauté de Communes Loue Lison. Le Maître y évoque d'un ton caustique et badin sa vie et ses contemporains durant une dizaine de minutes...

PUBLICITÉ

Nouveau temps fort pour fêter le bicentenaire du peintre comtois. Conçu et réalisé par Eric Simard et mis en image par Carlos Boulet, « Courbet, indomptable insurgé » est une plongée dans les souvenirs de Gustave Courbet.

Il nous donne sa propre vision de sa carrière et de la révolution artistique qu’il a opérée. De ses promenades picturales le long de la Loue avec toiles, pinceaux et chevalet à son exil en Suisse après la Commune de Paris, le Maître d’Ornans nous conte ses relations tendues avec certains critiques, et l’incompréhension de nombre d’entre eux face à une œuvre qui bouleversait totalement les canons esthétiques de l’époque.

Le faire revenir d’entre les morts

« Face à cet immense talent », explique Eric Simard, « nous nous devions à tout prix d’éviter de tomber dans un film pédagogique de type « sa vie son œuvre », mais il fallait d’un autre côté donner la part belle aux toiles de Courbet.

« L’idée de le faire revenir d’entre les morts pour lui donner la parole est venue assez naturellement, et permet de créer de la proximité et de la connivence avec le public, car le peintre l’interpelle directement et donne son propre point de vue sur ce qu’il a voulu montrer, et sur le pourquoi de sa démarche » continue le réalisateur. « Mais même si le traité est fictionnel, tout ce qui est exprimé par Courbet est issu de ses propres écrits, et a été validé par un Comité Scientifique et Technique. »

Un vrai challenge technique

C’est Denis Pageaux, de la société IPS à Thise qui est à l’origine du projet. Fasciné depuis son enfance par ces immenses tableaux réalistes qu’il avait découvert avec ses parents au Musée des Beaux-Arts de Besançon, il a très vite éprouvé le désir d’inscrire une projection monumentale dans l’agenda du bicentenaire de la naissance de Courbet.

« La diffusion est un vrai challenge technique, car la façade de la Communauté de Communes a des particularités qui nous interdisaient une approche standardisée. Au final, nous utilisons deux vidéoprojecteurs de haute puissance, qui sont montés sur une tour à plus de 40 mètres de distance de la façade. Du matériel unique en Franche-Comté Bourgogne » détaille-t-il.

Christophe Jeannel prêt sa voix à Courbet

L’acteur de théâtre et de télévision Christophe Jeannel prête sa voix à Courbet, avec mesure, émotion et beaucoup de délicatesse. « Pour moi, cela a été une vraie rencontre, avec un personnage à la fois truculent, sincère et révolutionnaire ! J’ai puisé de l’énergie dans ses merveilleuses toiles de la Vallée d’Ornans et dans ses grandioses représentations de la vie quotidienne, je me suis laissé pénétrer par la force qui en émane pour me projeter dans le personnage » raconte-t-il.

La voix du comédien est accompagnée par les musiques somptueuses signées Kevin McLeod, célèbre compositeur américain de renommée mondiale.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.37
partiellement nuageux
le 17/07 à 6h00
Vent
0.9 m/s
Pression
1015.34 hPa
Humidité
84 %

Sondage