Le festival sonore Modulations commence ce mercredi à Besançon !

Publié le 22/10/2019 - 16:37
Mis à jour le 22/10/2019 - 16:38

La 5e édition du Festival Modulations démarre ce mercredi 23 octobre 2019 dans la capitale comtoise. Écoute des paysages sonore des jungles d’Amazonie, écoute en 3D sonore sous le pont Robert Schwint,  expérience en direct avec électrodes sur la tête, et écosystème sonore avec poissons… Il propose le son sous toutes ses formes, ou presque.

 ©
©
PUBLICITÉ

Durant cinq jours, jusqu’au 27 octobre, Modulations offre plein d’expériences sonores gratuites à Besançon, au site de l’Arsenal, dans la café associatif chez Hôp Hop Hop. Voici le programme :

Mercredi 23 octobre

18H : LA GRANDE SYNTHÈSE PROSPECTIVE ET RENOUVELÉE DE LA POÉSIE COMTOISE DÉCLAMÉE DE FAÇON ÉLÉGIAQUE ET CONVAINCUE

  • par Paul Kawczak / 15 mn

Par-delà les Âges et les Muses, ravivant l’antique association de la musique et des mots, Paul Kawczak frappe aux portes de l’avenir de la Poésie Comtoise.

©

18H30 : KALO KAPAPO ET SA BESTIOLE

  • #experimental#noise#transe#electro 60 mn

Kalo s’est créé un ami animalo-mécano musicalesque lui conférant le courage de construire un maelstrom sonore, mystérieux, tumultueux. Une gymnopédie tel un poisson, seul sur le sable les yeux dans l’eau. L’été qui s’achève, il partira.

©

20H : UN LONG SOIR

  • Q.Mercier, A-C.Jusseau, F.Garnier
  • 40 mn

La genèse de ce projet sonore correspond à la lecture du livre « un long soir » edition La Peuplade (2017) où Paul Kawczak, l’auteur, aujourd’hui habitant à Chicoutimi (Québec) fait appel à ses souvenirs et sa vie à Besançon, sa ville d’origine. Cette performance sonore pourrait être la suite du format de ce livre, un court texte de prose évocateur. Compositions musicales électroniques, électroacoustiques, classiques et même pops.

Des artistes qui créent, donnent corps à ce récit, par la rencontre entre le langage, celui de Quentin Mercier et les compositions de Francis Garnier et Anne-Chloé Jusseau.Une performance sonore qui propose un espace de création/dialogue entre un auteur sonore, une poétesse performeuse, une musicienne / compositrice. « Chaque fois que la double oscillation du monde extérieur et du monde intérieur amène une rencontre, il y a une aventure ou une crise ». Cette expérience «un long soir», ce sera le début d’un accroc.

* Marcel Schwob, dans la préface de Cœur double (1891)

Jeudi 24 octobre

14H - 18H // INÉDIT : ABSENCES / LE PÊCHEUR*

  • Parcours sonore en Binaural, Pierre-Laurent Cassière.
  • Départs 14h15 et 16h15
  • Sur inscription

En 2017, Pierre-Laurent Cassière a réalisé 4 pièces inscrites dans sa série « Absences ». Ce projet, mené depuis 2012, est une collection évolutive de créations sonores dédiées à des espaces spécifiques, et toutes conçues selon le même protocole. Chacune est un montage de captations binaurales, réalisées sur place et donnant à entendre des personnes évoquant leurs souvenirs et/ou leur relation au lieu.

Pour le festival Modulations 2019, il réalise une nouvelle pièce de 20 minutes en binaural, sorte de 3D sonore. Réalisée cette année sous le pont Robert Schwint, l’auditeur se retrouve à proximité d’Aziz Abdel, au centre d’une partie de pêche où trouver sa place s’avère délicat.

Sur réservation uniquement : parcoursbesancon@gmail.com

* «Le Pêcheur», Sous le pont Robert Schwint, du côté du quai de Strasbourg et du jardin des sens, s’appuyer contre la balustrade métallique au-dessus de l’eau, bien au milieu, aligné avec l’axe central du pont.

©

Vendredi 25 octobre

17H15 : ONDES CHERCHEUSES

  • Par A.Bertini et C.Pollart
  • 60 mn
  • Expérience en direct - émission de Radio Avec Thibault Chabin et Coralie Joucla,

Doctorant e s au laboratoire de Neurosciences Intégratives et Cliniques en collaboration avec le CIC- IT INSERM de Besançon.

C’est une émission test ! Électrodes sur la tête, venez faire le cobaye pour mesurer la propagation des émotions grâce à la musique. Deux chercheurs nous expliqueront quels mécanismes se mettent en œuvre dans notre cerveau lorsque nous écoutons de la musique.

L’EEG : L’Electro Encéphalo Graphie est une technique de neuro-imagerie qui permet d’étudier le fonctionnement du cerveau. Chacune des tâches ou des pensées que l’être humain peut avoir provoque des activités électriques dans différentes parties de son cerveau. Elles peuvent facilement être observées en plaçant un ensemble d’électrodes sur la tête. Une méthode qui permet d’identifier les réactions du cerveau à la milliseconde près.

En direct et en public.

©

18H30 : PAYSAGES SONORES PARTAGÉS IN SITU

  • Par Stéphane Marin / Espaces Sonores
  • Conférence / 60 mn

À travers l’exposé de sa trajectoire singulière Stéphane Marin, preneur de son, nous invite à parcourir plusieurs notions clefs liées à sa démarche intimement connectée au paysage sonore et au partage de son écoute in situ.

Paysage sonore / Art sonore contextuel / experientiel / création sonore in situ / Fieldrecording / phoNographie / soundwalk / écoute augmentée / silence / binaural / écologie sonore / cartographie sonore...

20H : SIGNALS, MUSIQUE EN SALLE D’ATTENTE

Signals, musique en salle d’attente (Radio Campus, le mardi de 22h à 23h) propose un set mêlant bruit-vacarme/silence-voix-chuchotement qui impose d’oublier l’uniformité stylistique, les codes, les étiquettes et les tendances. Peu nous importe le transit intestinal de ceux qui font de la musique avec leurs tripes, seuls nous intéressent les passagers qui voguent d’une sonorité à une autre, qui se moquent des yeux qui les épient.

21H30 : BARZOÏ, DÉCHETS SECRETS,

  • 60 mn

Avec Barzoï, on se laisse suspendre. Avec son doudou-rat, il délivre une musique polyédrique en mono voire moins. Barzoï dans sa limousine, avec sa petite guitare et ses potards. Barzoï a un coefficient de charme et des crevettes saucisses, c’est certain. Mais alors Barzoï, c’est Dieu ou Satan qui l’a fait ? Allez écouter son bandcamp, vous comprendrez.

©

Samedi 26 octobre

14H-18H : AMAZONAS PHONOSYNTHESIS, UN AUTRE PORTRAIT DE L’AMAZONIE

  • Immersion sonore par Stéphane Marin
  • Espaces Sonores

Stéphane Marin est metteur en son. Il vous propose une immersion sous casques dans les paysages sonores de l’Amazonie avec des compositions issues de ses enregistrements dans la jungle de la Tres Fronteras (Colombie - Pérou - Brésil) mais aussi aux frontières et au centre de Medellìn, cette autre jungle andine…

À l’écoute d’espaces atypiques, ce preneur de son de terrain nous offre une vision très personnelle du « sauvage » : entre belles envolées naturalistes et obsédantes présences anthropophoniques. Comme une rencontre possible, une cohabitation subtile -parfois tendue, énergique mais toujours vivifianteentre ces deux mondes qui n’en font qu’un. Où il sera question de frontières, de limites et de porosités… Créée à l’occasion de la Semana de la Escucha 2019 (Auditum, Medellìn), cette pièce sera réécrite spécialement pour le festival Modulations.

©

19H30 [S],[Z],[V] ETC

  • Par Clémence Santoni
  • 5 mn

Les mots et leurs sonorités.  S’enregistrer. Choisir des mots. S’enregistrer à nouveau. Des déclinaisons. Des mots qui ont un sens, ou qui servent à faire une liaison, mais ce sont aussi des sonorités.

Ces mots qui servent aussi à construire des phrases simples. Épuiser le mot en le déclinant le plus possible. En creuser le sens et emmener le tout dans d’autres directions. Utiliser l’ordinateur pour véhiculer la voix.

19H45 : CULTIVEZ VOTRE BIEN-ÊTRE

  • Par Solène Collin et Maéva Himmler
  • 30 mn

Dialogue entre la création sonore In vivo variation III jouée par deux poissons et les artistes Maéva Himmler et Solène Collin. Modulations du larsen produit par des tables de mixage grâce à des pédales d’effets. C’est bon pour la santé.

20H30 : RADIO TOUT LE MONDE

  • Par David Christoffel
  • 45 mn

La radio idéale donnerait la parole à tout le monde. Elle serait faite de sonorités curieuses et variées. Elle offrirait des surprises en permanence... Sur le label SUPER MOYEN les disques, David Christoffel collectionne depuis 3 albums, des expériences sonores qui cherchent à donner corps à l’utopie d’une radio produite par et pour tout le monde. Entre remontage live, poèmes en musique et remix en direct, une traversée de «Radio Toutlemonde».

21H30 : RADIO AEQUILON

  • Par Boyd Goosman - Aequilon records
  • 60 mn

Dj et producteur français, Boyd Goosman propose un set qui surfe à la fois du côté de la scène techno berlinoise actuelle et de la techno oldschool de Détroit. Passer la barre, franchir cette zone pour aller au large, danser. Boyd Goosman c’est de la techno “Curl”, cette zone où s’effectue le déferlement, l’endroit où la puissance est maximale. Ça va souffler fort sur les ondes de la 102.4 FM. La houle. L’intégral techno en toutes saisons. À base de Drop, Kick, BPMs. On vous prévient, il n’y aura pas d’antidérapant.

Dimanche 27 octobre : Départs collectifs en balades sonores

14H30-16H30 ROSEMONT ET L’HYPOTHÈSE DU SILENCE

  • Par Marc Namblard (2018)

Rendez-vous directement à la mare de la Colline de Rosemont : échange et pique-nique tiré du sac en compagnie de l’auteur à l’issue de la balade Aller enregistrer les sons de la nature, s’éloigner le plus possible de la ville, des espaces urbains, des axes de communication (routiers, ferroviaires et aériens... si possible). Ces espaces « silencieux » permettent d’apprécier la diversité des sons produits par les animaux, les plantes, les « éléments naturels » mais aussi de les saisir dans leur plus belle dynamique.

Qu’est-ce que le silence ? Est-il vraiment possible de le trouver, à Rosemont comme ailleurs ? Y aurait-il plusieurs formes de silence ? Partez à l’écoute des choses nouvelles, insoupçonnées, sur la colline de Rosemont à Besançon. Venez redécouvrir cet îlot paisible, offrant une mosaïque plutôt surprenante d’espaces naturels « sauvages » et domestiqués, de milieux rudéraux et de zones aménagées, destinées à l’accueil d’esprits curieux et de loisirs périurbains.

Installations à découvrir du 23 Oct. au 27 Oct.

  • In vivo variation III -Solène Collin / Maéva Himmler 

Ecosystème sonore. Plusieurs zones délimitées, des poissons déclenchant des sons assignés à chacune des zones grâce à leur mouvement.

  • 8 Hz - Araya De Rossi

Réflexions sur la présence et la fascination du monde physique et mécanique, 8 Hz est une installation composée de couvertures de survie reliées à des moteurs, avec des fils de nylon transparents. Bruits intrigants, effet ambigu de mouvement. Qu’est-ce que la présence ? Comment la représenter ? Est-elle uniquement liée au souffle, aux actions physiques, à l’occupation d’un espace ?

©

Infos +

  • Toutes les propositions du festival sont gratuites
  • Rendez-vous du 23 au 27 octobre 2019
  • Site de l’Arsenal, 5 place Saint-Jacques à l’Arsenic – café associatif chez Hôp hop hop
  • HORAIRES Mer : 17h-21h / Jeu :14h-18h Ven : 17h-23h / Sam. 14h-23h / Dim. 14h30
Escape Games

Escape Games

  • Du 1 juin au 7 novembre 2021
Trois thèmes, trois univers, trois intrigues. Ludique et immersif, le concept de Parcours "Escape Game" au Musée des Maisons Comtoises est né d'une hybridation entre rallye culturel et  escape game traditionnel. À la différence des Escape Games classiques, l’objectif est de parcourir le musée et trouver des indices menant à une salle secrète finale. Trouverez vous le moyen d’y entrer ? Venez vivre 3 expériences et cherchez des indices pour percer les énigmes et entrez dans des lieux secrets du Musée... - Mission Comté - L'antidote - Mystère familial Sur réservation les mercredis et dimanches
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 21.3
ciel dégagé
le 24/09 à 15h00
Vent
1.07 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
85 %

Sondage