Alerte Témoin

Bientôt, un nouveau pôle regroupant les services de l'Etat à Besançon

Publié le 12/02/2015 - 18:39
Mis à jour le 13/02/2015 - 09:41

Ce jeudi 12 février 2015, Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon, et Stéphane Fratacci, préfet de Franche-Comté, ont présenté leur projet commun : le pôle tertiaire de Besançon Viotte. Objectif : regrouper les services administratifs de l'Etat à proximité du futur pôle d'échange multimodal.

Ce projet est issu d'"une longue histoire" explique Jean-Louis Fousseret puisque l'idée est apparue en 2008. Ce pôle tertiaire devrait être terminé "fin 2017 voire début 2018 maximum". Selon Stéphane Fratacci, préfet de Franche-Comté, ce bâtiment marquera "l'implantation importante de l'Etat en région" et créera "une grande cohérence" dans l'idée de centralisation des services de l'Etat.

Un pôle tertiaire de 16.000 m2 

Le pôle tertiaire sera construit sur le secteur sud du futur quartier d'une superficie de 2 hectares, occupés principalement par l'ancienne halle Sernam. Ce secteur se caractérise par une programmation à dominante tertiaire-équipements et une capacité d'environ 25.000 m2 de surface de plancher. "L'intérêt majeur pour l'implantation d'un pôle tertiaire d'environ 16.000 m2 est sa situation centrale, sa disponibilité foncière et son articulation avec le pôle d'échanges multimodale" selon le maire.

Dans un courrier adressé à Jean-Louis Fousseret, Manuel Valls, Premier ministre, donne "une suite favorable à ce dossier" car il "permet une importante rationalisation immobilière et, grâce aux nombreuses mutualisations qu'il induira, paraît avantageux pour les finances publiques". 

Regroupement des services de l'Etat 

Dans le cadre de la réforme de l'administration territoriale de l'Etat, de la recherche de rationalisation immobilière et d'optimisation de son fonctionnement, l'Etat souhaite regrouper certains de ses services et opérateurs (DREAL, DDT, DRAAF, DRJSCS, DDCSPP, ARS) représentant environ 800 agents actuellement répartis sur différents sites en Franche-Comté. Le maire de Besançon précise que les services préfectoraux situés à Chamars ne déménageront pas dans ces nouveaux locaux.

La construction du nouveau pôle tertiaire tel qu'il est aujourd'hui envisagé répondrait en termes de surface aux besoins des services de l'Etat dans le Doubs. Le parking mutualisé répond également aux besoins de sa flotte de véhicules et de ses visiteurs.

Pas qu'un pôle tertiaire…

En effet, outre le pôle tertiaire, la programmation du secteur Sud comprendrait également environ 6.500 m2 de plancher soit près de 90 logements et environ 2.500 m2 de services, à réaliser au-dessus d'un parking mutualisé d'environ 300 places (enterré sur deux niveaux).

Un protocole d'accord sera prochainement signé avec l'Etat ainsi qu'avec les investisseurs du pôle tertiaire, Aktya et la Caisse des dépôts et consignations, avant la formalisation d'un bail ferme avec option d'achat.

Un appel à projet sera bientôt lancé pour l'architecture des locaux de ce pôle.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Vie locale

Covid-19 : Va-t-il y avoir une désinfection des rues à Besançon ?

Nombre d'images ont montré des agents en train de désinfecter les rues à l'étranger et récemment en France. Après 15 jours de confinement, est-ce que la Ville de Besançon a prévu un nettoyage approfondi ? Nous avons posé la question à Jean-Louis Fousseret, le maire de Besançon.

Les techniciens d’Enedis mobilisés durant le confinement : déjà plus de 1.000 interventions

Comme lors de la mobilisation pour les aléas climatiques, les équipes d'Enedis (ex ERDF),  en charge du réseau et de la distribution d'électricité, sont sur le terrain. Sur les territoires Alsace et Franche-Comté, 350 salariés sont mobilisés dans le cadre du service essentiel, 24h/24 et sept jours sur sept.

Huit bureaux de poste ouverts dans le Doubs

Mise à jour • Voici la liste des huit bureaux de poste ouverts dans le Doubs dans le contexte de la situation sanitaire actuelle. La mobilisation des équipes dans les bureaux permet à La Poste "d’assurer ses missions prioritaires et les opérations essentielles tout en protégeant la santé des postiers et des clients", est-il indiqué ce 26 mars 2020.

Fermeture des marchés en plein air. Les marchés « Beaux Arts » et Cassin restent ouverts

Suite aux annonces du Premier ministre lundi 23 mars 2020 concernant un durcissement du confinement en France, la Ville de Besançon a décidé de maintenir les marchés prévus ce mardi, mais tous seront annulés par la suite. A partir de mercredi, seuls les marchés Beaux-Arts au centre-ville et Cassin de Planoise resteront ouverts avec des mesures de préventions renforcées. 
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.18
peu nuageux
le 09/04 à 3h00
Vent
0.82 m/s
Pression
1024 hPa
Humidité
75 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune