Alerte Témoin

Explosion d'un colis au centre de tri postal de Mâcon, pas de blessé

Publié le 11/07/2014 - 08:54
Mis à jour le 11/07/2014 - 08:54

Un colis a explosé jeudi 10 juillet 2014 en fin de journée dans un centre de tri postal à Mâcon (Saône-et-Loire), sans faire de blessé, a-t-on appris de source policière et auprès des pompiers. 

capture_decran_2014-07-11_a_08.53.17.png
Image d'illustration ©Alexane Alfaro

Vers 18h50, l'explosion d'un colis s'est produite dans un local d'un centre de tri de La Poste, a précisé la source policière. L'explosion n'a fait ni blessé ni dégâts matériels, a-t-on ajouté.

"Il s'agit d'un accident", a déclaré la secrétaire générale de la préfecture de Saône-et-Loire, Catherine Séguin, présente sur place. Le colis en provenance d'un laboratoire médical de Mâcon, contenait de l'acide nucléique, destiné à "des recherches sur des malformations d'origine génétique" dans un laboratoire lyonnais, a dit la préfecture dans un communiqué, précisant que la substance ne présentait "pas de risque chimique".

L'explosion s'est produite au niveau "du conditionnement à base d'azote (dispositif de refroidissement)" du colis, est-il ajouté. Les dix employés de La Poste présents sur les lieux ont pu regagner leur domicile après avoir subi un examen médical de contrôle, selon les pompiers

 L'unité mobile des risques chimiques et biologiques s'était rendue sur place pour effectuer des prélèvements afin de déterminer les circonstances de l'explosion.

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Dénonciations de « violences sexuelles » à l’ISBA :  victimes ou témoins appelés à se rendre au commissariat

Une enquête a été ouverte après que des élèves de l'école des Beaux-Arts de Besançon ont dénoncé des "violences sexuelles" sur une page Facebook intitulée "Balancetonecoledart". Etienne Manteaux, le procureur de Besançon invite "toute personnes qui aurait subi ou été témoin de faits de cette nature à venir en faire une déposition au commissariat."

Agressions au couteau : « Nous refusons que Besançon devienne une ville coupe-gorge

Suite à trois agressions au couteau dans la nuit de samedi à dimanche au centre-ville de Besançon, les élus Les Républicains au conseil municipale de Besançon ont publié un communiqué dans lequel ils appellent la maire Anne Vignot et son équipe à "sortir de sa léthargie, soutenir plus activement notre police municipale et, surtout, enfin garantir la sécurité à Besançon."

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     9.34
    légère pluie
    le 26/09 à 12h00
    Vent
    5.06 m/s
    Pression
    1008 hPa
    Humidité
    46 %

    Sondage