Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Besançon : le festival de jazz menacé

© - cliquez sur l'image pour agrandir
A cause d’une baisse des subventions de 20%, le festival de jazz s’arrêtera peut-être à la 27ème édition…

Publicité

« Venez nombreux à ce festival, on a besoin de votre soutien. C’est important, ça va mourir certes, mais, il faut que ça meure de la plus belle mort possible ». Appel de détresse ou requiem, c’est ainsi que Philippe Romanoni, président de l’association Impro-Aspro, a clos, ce mercredi, la présentation du 27e festival de « Jazz et musique improvisée en Franche-Comté ».

L’association n’a pas lésiné sur la qualité de la programmation. Peter Brötzmann, Meredith Monk et Anthony Braxton, trois grosses pointures du jazz des musiques libres sont à l’affiche de ce festival prévu du 13 au 28 juin prochains, mais la mort dans l’âme, Philippe Romanoni a dû l’amputer de cinq concerts. Comme tous les rendez-vous de création « Jazz et musique improvisée » bénéficie du soutien des collectivités et de l’État, mais en 2008, pour son organisation, « Impro-Aspro » n’a pu mobiliser que 200 000€, réduisant ainsi son  budget de 20%. « Nous sommes dans la galère ! Petit à petit, les soutiens, en particulier ceux de l’État, se retirent », se résout à constater le président Romanoni.

Soudabder   

redaction

Votre météo avec

Evénements de grand-besancon