Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Jean-Louis Fousseret : "Je serai très offensif et on ne lâchera rien"

Jean-Louis Fousseret ©Alexane Alfaro - cliquez sur l'image pour agrandir
Fusion Franche-Comté-Bourgogne

Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon, a convoqué la presse ce mercredi 21 mai 2014 pour livrer ses impressions et ses objectifs concernant la fusion de la Franche-Comté et de la Bourgogne. Il avoue avoir été "surpris" mais aussi "fâché" dans un premier temps après l'annonce de Marie-Guite Dufay et de François Patriat. Mais le maire a déclaré que Besançon et la Franche-Comté n'avaient "aucun complexe à avoir" et insiste sur la notion d'un "équilibre" si les deux régions doivent s'unir.

Publicité

"Certains disent que la capitale régionale (Besançon) sera maltraitée. Non, elle ne sera pas maltraitée, elle sera traitée avec équité" a déclaré Jean-Louis Fousseret. "Et plutôt que subir, il faut que nous soyons dans le jeu, nous avons des atouts à défendre. Je suis confiant et je défendrai bec et ongle le poids de la Franche-Comté ." a-t-il ajouté.

Par ailleurs, le maire de Besançon préfère parler d'une "fusion création" plutôt que d'une "fusion absorption".

Un référendum ?

Oui, "mais il faut faire un référendum avec de la pédagogie". Jean-Louis Fousseret souhaite que la population prenne connaissance des avantages et des inconvénients, qu'on lui donne des "éléments objectifs" pour ensuite lui demander son avis.

Et la dette bourguignonne ?

Le maire a fermement affirmé que "il n'est pas question que les Francs-Comtois paient la dette de la Bourgogne qui est trois fois plus élevée que celle de la Franche-Comté. Il faudra donc en parler avec l'Etat""Il va falloir que le gouvernement nous entende" a-t-il ajouté.

Quelle sera la capitale régionale ?

A cette question, le maire de Besançon a répondu que "ce n'est pas le problème". Pour lui, le problème va se situer dans l'organisation de cette "union". "Pourquoi pas imaginer une capitale où il y aurait la préfecture de région dans une ville et le siège de la région dans l'autre ?" a-t-il suggéré. Il ajoute que "Par rapport à ça, il ne faut pas être frileux." Des rencontres vont s'organiser entre François Patriat, Marie-Guite Dufay et Alain Millot, le maire de Dijon.

Enfin, Jean-Louis Fousseret a déclaré qu'il serait "très offensif" et qu'il "ne lâcherait rien".

Prochain rendez-vous : le maire de Besançon rencontrera le Premier ministre, Manuel Valls, mardi 27 mai à Matignon (Paris) pour parler de cette fusion.

Alexane

Votre météo avec

Evénements de Besançon

©55e concours international de jeunes chefs d'orchestre
Lun, 21 Novembre 2016 0h00 - Ven, 20 Janvier 2017 0h00
-
Visuel SER 2017
Lun, 16 Janvier 2017 13h00 - Ven, 20 Janvier 2017 17h30
L'Espace - Les 2 Scènes - Besançon
Ven, 20 Janvier 2017 20h00
RESTAURANT LE PIXEL - Besançon
Ven, 20 Janvier 2017 20h00 - 21h30
L'ESPACE - PLANOISE - Besançon