commission

Retrouvez les dernières informations commission dans la Région Bourgogne-Franche-Comte

Accueil > Tags > commission

185,2 millions d’euros d’aides régionales votés en commission permanente

Réunis en commission permanente ce vendredi 29 octobre 2021 à Besançon, les élus régionaux ont voté 185,2 millions d’euros d’aides régionales. Une partie de ces crédits concerne le plan d’accélération de l’investissement régional (PAIR) mis en place par la Région pour faire face à la crise sociale et économique provoquée par l’épidémie de Covid-19.

102 M€ d’aides régionales votés par les élus de la Région Bourgogne Franche-Comté

Réunis en commission permanente, vendredi 23 juillet, les élus régionaux ont voté plus de 102,2 M€ d’aides régionales. Une partie de ces crédits concerne des aides d’urgence et le Plan d’accélération de l’investissement régional (PAIR) mis en place par la Région pour faire face à la crise sociale et économique provoquée par l’épidémie de COVID-19.

Emploi, formation, agriculture : la région aidera à hauteur de 109, 7 millions d’euros

Marie-Guite Dufay, présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, a réuni la commission permanente vendredi 7 juillet 2017. Les élus régionaux ont examiné 134 dossiers pour un montant global de 109,7 millions d’euros. Au cœur des priorités : l’emploi et la formation, mais aussi l’agriculture, l’environnement et la fraternité. Voici les points concernant le Doubs…

Belfort : Christophe Grudler « favorable à la constitution d’une Commission des noms de rue »

Belfort est actuellement au centre d’une polémique. Son maire, Damien Meslot, a décidé de donner le nom d’André Tisserand à une rue de la ville, nom d’un ancien député du territoire de Belfort accusé d’un passé douteux durant la seconde Guerre Mondiale. Christophe Grudler, conseiller départemental de Belfort s’exprime à ce sujet dans un communiqué du vendredi 29 juillet 2016 dans lequel il se dit favorable à la remise en place de la « Comission de dénomination des rues de Belfort ». 

Commission Cahuzac : « pas besoin de rajouter une commission d’interprétation » (Vallaud-Belkacem)

Les travaux de la commission d’enquête parlementaire sur la gestion par le gouvernement de l’affaire Cahuzac n’ont pas été évoqués mercredi en Conseil des ministres car « on n’a pas besoin de rajouter une commission d’interprétation« , a dit Najat Vallaud-Belkacem.

CHARGER LA SUITE
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.3
couvert
le 07/10 à 21h00
Vent
1.11 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
93 %

Sondage