Drogue à Besançon : "Ici, on est très fort dans le cannabis…"

Publié le 15/04/2015 - 16:35
Mis à jour le 10/01/2019 - 22:39

Pour notre seconde émission du nouveau magazine "La Petite Virgule" dédié à la drogue à Besançon, nous avons rencontré Benoit Desferet, directeur départemental de la sécurité publique du Doubs. Il nous parle des points de deals à Besançon, de la multiplication du "petit trafic", de l'aide de la vidéosurveillance, des liens entretenus avec la justice et des moyens dont la police dispose à Besançon pour lutter contre les stupéfiants…

 ©
©

LPV #02

Pour le commissaire divisionnaire, le type de drogue consommé n'a rien d'original  à Besançon. "Ici, on est très fort dans le cannabis. Vient ensuite de manière moindre l'héroïne. Ensuite la cocaïne. Les autres produits sont à la marge…"

À la question de savoir s'il y a plus de drogue aujourd'hui à Besançon qu'hier, Benoit Desferet remarque qu'il ne faut pas forcément lier le nombre "d'affaires" avec une hausse de la quantité de drogue disponible. "Il ne faut pas confondre plus d'affaires de stupéfiants et plus de stupéfiants. Les affaires de stupéfiants à Besançon, comme  ailleurs, c'est aujourd'hui monnaie courante. En revanche le mode de lutte contre ce trafic c'est de l'initiative policière.  On ne subit pas l'événement on l'anticipe et on met en place des modes opératoires pour lutter contre ces trafics"

De plus en plus de jeunes dealers ?

Sur les plaques de distribution présentes, les trafiquants ont, en moyenne, entre 25 et 30 ans. "On a des gens déjà bien aguerris, connus de la justice et bien connus des services de police. Ensuite qu'est-ce qu'il peut se passer pour les petits consommateurs ? Ils ont deux solutions. Soit ils commettent des infractions et des délits pour se pourvoir en stupéfiant, ou alors ils se transforment eux même en dealers pour pouvoir acquérir leur dose et c'est là, un phonème qui peut concerner de jeunes adolescents…"

Les prochains invités de "La Petite Virgule" durant ce mois d'avril sur le thème de la drogue

  • Rémy Chapelain, formateur à l'ANPAA de Franche-Comté (association nationale de prévention en alcoologie et addictologie).
  • Line Pedersen, doctorante en sociologie au laboratoire LASA à l'université de Franche-Comté
  • Revoir la première émission de la petite virgule ci-dessous

 Partenaires

  • L'arbuste en décoration nous a été prêté par le magasin Leroy Merlin Besançon
  • Générique "Radiobomb"
  • Musique composée et enregistrée par Sylvain Bombled
  • Mixée et masterisée par Cyrille Hentzen

Remerciements 

Anne-Lyse, Conseil départemental du Doubs, Sophie Ferreira, Cyrille Hentzen, FJ, Leroy Merlin Besançon, POE. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

A Besançon, le portrait d’Emmanuel Macron goudronné pour ses bilans climatique et social

Pendant que Emmanuel Macron inaugurait la présidence française de l’Union européenne ce mercredi 19 janvier, des activistes d’Action non-violente COP21 ont souillé des portraits officiels du président pour dénoncer son bilan climatique et social. Ils pointent "le sabotage climatique" du quinquennat d'Emmanuel Macron et appellent à la mobilisation.

Féminicide rue Battant : la victime a reçu 18 coups de couteau

La vice-procureure de la République de Besançon, Christine de Curraize, a convoqué les journalistes locaux à une conférence de presse ce mercredi 19 janvier à 17h30 pour le point sur l'avancée de l'enquête du meurtre de Céline, 20 ans, morte sous les coups de son compagnon lundi dernier dans un appartement de la rue Battant à Besançon.

Worldskills : 8 Bourguignons-Francs-Comtois sélectionnés pour faire partie de l’équipe de France

Les finales nationales de la 46ème édition de la compétition des métiers WorldSkills France se sont déroulées du 13 au 15 janvier 2022 à Lyon. Près de 600 jeunes champions ont participé pendant trois jours à des épreuves pour chacun des 64 métiers représentés. Huit Bourguignons-Francs-Comtois sont sélectionnés pour faire partie de l’équipe de France. Cinq d’entre eux participeront aux finales mondiales qui auront lieu à Shanghaï, en octobre 2022.

Recensement en Bourgogne Franche-Comté : vous allez peut-être devoir répondre au questionnaire du 20 janvier au 26 février…

L'enquête menée par l'Insee pour le recensement de la population 2022 commencera le 20 janvier pour se terminer le 19 février dans les petites communes (moins de 10.000 habitants) et le 26 février dans les plus grandes villes (plus de 10.000 habitants) en Bourgogne Franche-Comté.

En Bourgogne Franche-Comté, plus de 1 jeune sur 2 vit en zone rurale

INSEE • Selon une étude de Régine Bordet-Gaudin et Nicolas Bourgain, experts de l'Insee Bourgogne Franche-Comté, rendue publique ce mardi 18 janvier, plus d'un jeune sur deux vit dans le rural malgré des départs à 18 ans. Cette enquête révèle également des différences marquantes entre les jeunes habitant en zone urbaine et ceux vivant en zone rurale…
Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -1.86
peu nuageux
le 21/01 à 3h00
Vent
2.28 m/s
Pression
1033 hPa
Humidité
99 %

Sondage