Drogue à Besançon : "Ici, on est très fort dans le cannabis…"

Publié le 15/04/2015 - 16:35
Mis à jour le 10/01/2019 - 22:39

Pour notre seconde émission du nouveau magazine « La Petite Virgule » dédié à la drogue à Besançon, nous avons rencontré Benoit Desferet, directeur départemental de la sécurité publique du Doubs. Il nous parle des points de deals à Besançon, de la multiplication du « petit trafic », de l’aide de la vidéosurveillance, des liens entretenus avec la justice et des moyens dont la police dispose à Besançon pour lutter contre les stupéfiants…

 ©
©

LPV #02

Pour le commissaire divisionnaire, le type de drogue consommé n'a rien d'original  à Besançon. "Ici, on est très fort dans le cannabis. Vient ensuite de manière moindre l'héroïne. Ensuite la cocaïne. Les autres produits sont à la marge…"

À la question de savoir s'il y a plus de drogue aujourd'hui à Besançon qu'hier, Benoit Desferet remarque qu'il ne faut pas forcément lier le nombre "d'affaires" avec une hausse de la quantité de drogue disponible. "Il ne faut pas confondre plus d'affaires de stupéfiants et plus de stupéfiants. Les affaires de stupéfiants à Besançon, comme  ailleurs, c'est aujourd'hui monnaie courante. En revanche le mode de lutte contre ce trafic c'est de l'initiative policière.  On ne subit pas l'événement on l'anticipe et on met en place des modes opératoires pour lutter contre ces trafics"

De plus en plus de jeunes dealers ?

Sur les plaques de distribution présentes, les trafiquants ont, en moyenne, entre 25 et 30 ans. "On a des gens déjà bien aguerris, connus de la justice et bien connus des services de police. Ensuite qu'est-ce qu'il peut se passer pour les petits consommateurs ? Ils ont deux solutions. Soit ils commettent des infractions et des délits pour se pourvoir en stupéfiant, ou alors ils se transforment eux même en dealers pour pouvoir acquérir leur dose et c'est là, un phonème qui peut concerner de jeunes adolescents…"

Les prochains invités de "La Petite Virgule" durant ce mois d'avril sur le thème de la drogue

  • Rémy Chapelain, formateur à l'ANPAA de Franche-Comté (association nationale de prévention en alcoologie et addictologie).
  • Line Pedersen, doctorante en sociologie au laboratoire LASA à l'université de Franche-Comté
  • Revoir la première émission de la petite virgule ci-dessous

 Partenaires

  • L'arbuste en décoration nous a été prêté par le magasin Leroy Merlin Besançon
  • Générique "Radiobomb"
  • Musique composée et enregistrée par Sylvain Bombled
  • Mixée et masterisée par Cyrille Hentzen

Remerciements 

Anne-Lyse, Conseil départemental du Doubs, Sophie Ferreira, Cyrille Hentzen, FJ, Leroy Merlin Besançon, POE. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Le Sénat approuve l’inscription de l’IVG dans la Constitution, le Congrès réuni lundi

Les sénateurs ont largement voté mercredi 28 février 2024 en faveur de l’inscription de l’IVG dans la Constitution en des termes identiques à ceux de l’Assemblée, assurant de ce fait une "liberté garantie" aux femmes d’avoir recours à l’avortement. Cette modification de la Constitution doit désormais être soumise au Congrès qui se réunira dès lundi à Versailles.

Salon de l’agriculture à Paris : la brasserie Les 2 Fûts veut “démocratiser” la bière artisanale

À l’occasion de la 60e édition du Salon international de l’agriculture à Paris qui se déroule en ce moment jusqu’au 3 mars 2024, l’équipe de maCommune.info a rendu visite ce mardi 27 janvier 2024 à Loïc Fusillier, co-fondateur de la micro-brasserie bisontine Les 2 Fûts.

Salon du chiot à Besançon : la Ville “pas favorable à ce type d’événement”

AJOUT RÉACTION VILLE • Ce week-end à Micropolis se tiendra le Salon du chiot, qui proposera la vente de chiots et de chatons. Un événement qualifié de "foire à la souffrance" par les associations engagées dans la défense du bien-être animal qui dénoncent l’organisation d’un tel salon et demande son annulation. Une pétition a été lancée en ligne...

Le projet de Maison des femmes pour l’égalité à Besançon se concrétise

Dans le cadre de la future Maison des femmes pour l’égalité qui sera implantée à Besançon, le centre d’information sur les droits des femmes et des familles du Doubs et Solidarité Femmes organisent l'inauguration de l’association de préfiguration le dimanche 10 mars 2024 au Grand Kursaal de Besançon.

SIA 2024 : l’agriculture en Bourgogne Franche-Comté est “aussi forte que la filière auto”

Comme chaque année, la Région Bourgogne - Franche-Comté élit domicile temporaire le Salon international de l’agriculture à Paris pendant neuf jours dans le but de promouvoir les produits, les producteurs et éleveurs de son territoire. C’est dans le pavillon 3 mardi 27 février 2024 que nous avons rencontré Christian Morel, vice-président de la Région en charge de l’agriculture, de la viticulture et de l’agroalimentaire.

Besançon : plus de 13.300 dépôts sauvages ramassés en 2023, près de 500 en 2024…

QUOI DE NEUF À BESAC ? • En 10 ans, le nombre de dépôts sauvages s’est multiplié par 10 à Besançon, comme partout en France, un fléau qui coûte très cher aux collectivités. C’est le sujet de notre rubrique Quoi de neuf à Besac ? de ce mois de février 2024, avec Marie Zéhaf, conseillère municipale déléguée à la Voirie.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.19
couvert
le 02/03 à 9h00
Vent
2.97 m/s
Pression
1003 hPa
Humidité
73 %