18 mois de prison pour un fétichiste des pieds à Belfort

Publié le 23/04/2014 - 14:32
Mis à jour le 23/04/2014 - 14:32

Un fétichiste de 54 ans a été condamné à 18 mois de prison ferme mardi 22 avril 2014 à Belfort pour avoir caressé, léché et humé les pieds d'une septuagénaire à son domicile à Delle où il s'était introduit de force. Il était reparti avec les chaussons de cette femme, à qui il avait précédemment dérobé une chaussure.

2014-04-23-pieds.jpg
Image d'illutration ©www.photl.com
PUBLICITÉ
Dans la nuit du 16 au 17 avril à Delle dans le Territoire de Belfort cet homme, passablement alcoolisé et sous anxiolytiques, pénètre par la fenêtre dans la maison de la vieille dame. Affolée, elle se retrouve sur son lit, et là… il n’a d’yeux que pour ses pieds dénudés, qu’il masse, lèche et renifle. A la demande de sa victime qui suffoque, le fétichiste va lui chercher son inhalateur. Elle en profite pour alerter sa famille avec son téléphone portable, provoquant la fuite de l’agresseur, qui emporte sa paire de chaussons.
  
Celui-ci s’excuse par téléphone le lendemain auprès de la septuagénaire, qu’il avait déjà repérée quelques mois auparavant et à qui il avait déjà volé une chaussure. Il est interpellé quelques heures après par les gendarmes.
 
Chez ce père de famille alcoolique et qui vit seul, les enquêteurs retrouveront les chaussons dérobés ainsi que d’autres chaussures, dont l’une appartenant à son ex-femme, ainsi qu’une cinquantaine de DVD pornographiques, la plupart consacrés au fétichisme des pieds. Lors de sa comparution immédiate mardi devant le tribunal correctionnel de Belfort, l’homme a confessé qu’il était obsédé par cette partie du corps depuis son enfance.
 
Il avait déjà écopé de 18 mois de prison ferme lors d’une première comparution immédiate en janvier, pour l’agression sexuelle d’une octogénaire. Sa nouvelle peine s’ajoute à la précédente, qui comprenait également un suivi socio-judiciaire.
 
« L’absence de prise en charge après sa première condamnation a peut-être abouti à cette récidive » a estimé son avocat, Me Leandro Giagnolini. « On n’a pas voulu adapter la justice, le suivi et la sanction à sa personnalité » a-t-il regretté.
 
(source : AFP)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Anesthésiste de Besançon : le docteur Péchier reste en liberté

Anesthésiste de Besançon : le docteur Péchier reste en liberté

La Cour de cassation a rejeté ce mercredi 18 septembre 2019 le pourvoi formé par le parquet général contre le maintien en liberté du Dr Frédéric Péchier, anesthésiste de Besançon soupçonné de dizaines d'empoisonnements, qui reste donc libre, a-t-on appris de source proche du dossier et auprès de son avocat.

Meurtre à Fuans : déjà condamné, le suspect était en permission de sortie

Meurtre à Fuans : déjà condamné, le suspect était en permission de sortie

Un homme de 22 ans a été mis en examen et placé en détention provisoire lundi 26 août 2019 pour avoir mortellement frappé son demi-frère aîné âgé de 33 ans samedi matin à Fuans dans le Haut-Doubs. Il était en permission de sortie au moment des faits, purgeant une peine dans la Meuse après des actes de violence. 

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.74
ciel dégagé
le 21/09 à 18h00
Vent
2.64 m/s
Pression
1014.06 hPa
Humidité
72 %

Sondage