Présidentielle 2017 : la réaction MG Dufay, présidente PS de la région Bourgogne Franche-Comté

Publié le 07/05/2017 - 22:45
Mis à jour le 17/04/2019 - 15:22

Après avoir été soulagée de ne pas avoir eu « à choisir entre Marine Le Pen et François Fillon« , Marie-Guite Dufay, la présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, n’a pas caché son émotion à l’annonce de la victoire d’Emmanuel Macron de ce dimanche 7 mai 2017 au Kursaal de Besançon. 

 ©
©

Le 23 avril 2017, la présidente de région avait clairement exprimé son intention de voter pour le candidat du mouvement "En Marche".  

Ce dimanche 7 mai 2017 au Kursaal de Besançon, elle dit ressentir une grande émotion. "J'ai le sentiment que c'est un moment historique. La France est en train d'entamer quelque chose de très nouveau. Ma question est la même que celle que je posais au soir du premier tour : est-ce que notre pays est mûr pour  la démarche que propose Emmanuel Macron ? La réponse c'est les législatives" conclut-elle. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

présidentielle 2017

Présidentielle : B. Romagnan salue la victoire de Macron même si elle « ne partage pas ses propositions »

La députée PS,  qui se représente aux prochaines élections législatives dans la première circonscription du Doubs,  salue la victoire d’Emmanuel Macron sur le Front National. Mais pour Barbara Romagnan, la progression du FN, le taux d’abstentions, le nombre de votes blancs et nuls, sont autant d’indicateurs d’une perte de confiance. « C’est en effet, une partie des laissés-pour-compte qui s’est exprimée par ce vote » précise-t-elle dans un communiqué. 

Présidentielle 2017 : la réaction de Jean-Louis Fousseret

A Besançon Emmanuel Macron arrive avec 77,81% des suffrages soit 33.348 voix. Une satisfaction pour Jean-Louis Fousseret. Le maire de Besançon est parti à Paris en fin de journée ce dimanche 7 mai 2017 pour fêter la victoire du « premier président de la Ve République issu d’un mouvement citoyen…« . Au lendemain de l’élection, Jean-Louis Fousseret revient sur une page de l’histoire qui se tourne.  

Politique

La prime exceptionnelle de rentrée versée le 15 septembre

Plus de 10 millions de foyers vont bénéficier de la prime de rentrée, une aide exceptionnelle de 100 euros, plus 50 euros par enfant à charge. Cette "aide exceptionnelle de solidarité" sera versée le 15 septembre 2022 aux bénéficiaires des minima sociaux (RSA, allocation aux adultes handicapés…), ainsi qu'aux étudiants boursiers, a déclaré le ministère des Solidarités.

Fortes chaleurs : les Colmariens appelés à l’aide pour sauver les fleurs

Opération sauvetage pour les massifs floraux de Colmar. Face aux interdictions d'arrosage liées à la sécheresse, le maire de la très touristique ville de Colmar a incité jeudi 11 août la population et les restaurateurs à arroser eux-mêmes les jardinières et massifs floraux des espaces publics, quitte à recourir aux "fonds de carafe", un "moyen citoyen de répondre à l'absurdité administrative".

Pouvoir d’achat : coup d’envoi des débats au Sénat

Prolongement de la "prime Macron", augmentation des retraites et allocations... le Sénat à majorité de droite a entamé ce jeudi 28 juillet 2022 l'examen du premier volet des mesures en soutien au pouvoir d'achat, que le ministre Bruno Le Maire souhaite contenir à 20,7 milliards d'euros.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 17.65
légère pluie
le 20/08 à 0h00
Vent
1.84 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
94 %

Sondage