Accélération de l'épidémie de Coronavirus : "Rester chez soi autant que possible"

Publié le 15/03/2020 - 19:12
Mis à jour le 15/03/2020 - 19:12

dernier bilan •

L'agence régionale de santé de Bourgogne Franche-Comté rappelle que la France est passée au stade 3 de l'épidémie de Coronavirus. En Bourgogne Franche-Comté, 412 personnes ont été testées positives au Covid-19 selon le bilan de l'ARS du dimanche 15 mars 2020, soit 73 cas de plus par rapport à samedi. Signe de l’accélération de l’épidémie, ce chiffre a presque doublé en 72 heures...

 ©
©

Santé publique France recense 412 personnes contaminées ce dimanche 15 mars 2020 en Bourgogne Franche-Comté. "À ce stade de l’épidémie, ce chiffre n’est déjà plus et sera de moins en moins le décompte exhaustif des malades atteints dans la région. Il recense seulement les patients hospitalisés, personnes à risques, personnels soignants et premiers patients d’un regroupement de personnes vulnérables auxquels le test biologique est désormais réservé" précise-ton.

Le virus circule plus particulièrement dans le Doubs, le Territoire de Belfort, en Haute-Saône, en Côte-d’Or et en Saône-et-Loire. La circulation est plus faible dans le Jura et l’Yonne, sporadique dans la Nièvre.

Aucun nouveau décès n’est à déplorer depuis hier. 128 personnes sont hospitalisées, dont 25 prises en charge en réanimation.

Stade 3

Le passage au stade 3 de l’épidémie de COVID-19 implique une série de mesures visant à atténuer la circulation du virus. L'agence régionale de santé de Bourgogne-Franche-Comté rappelle que la mobilisation passe avant tout par les comportements de chacun.

Tous les lieux recevant du public qui ne sont pas indispensables à la vie du pays sont fermés depuis le passage au stade 3 de l’épidémie de COVID-19. La mesure annoncée par le Premier ministre samedi soir s’ajoute à la fermeture des crèches, établissements scolaires et universités, en vigueur jusqu’à nouvel ordre. Objectif annoncé : atténuer la circulation du virus.

Rester chez soi, limiter les sorties

"Il relève de la responsabilité de chacun, par son comportement individuel, d’agir pour gagner du temps sur l’épidémie et aider ainsi les soignants à prendre en charge l’afflux des patients les plus gravement atteints... " insiste l'ARS Bourgogne-Franche-Comté qui rappelle que l'enjeu est aujourd’hui de réduire les contacts inter-humains "en restant chez soi, en limitant les sorties et les déplacements au strict nécessaire, en privilégiant le télétravail chaque fois que c’est possible".

Appels au 15 réservés aux urgences

Le médecin traitant est à appeler en première intention, les appels au 15 devant impérieusement être réservés aux personnes présentant des symptômes sévères et à toutes les autres urgences médicales.

Les premiers signes du COVID-19 sont la toux et la fièvre. Une personne qui ressent ces symptômes est invitée à rester chez elle en limitant ses contacts, la maladie guérissant dans la très grande majorité des cas, avec du repos.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Variant sud-africain : une troisième classe fermée au collège des Clairs Soleils à Besançon

Une classe de 6e et une de 5e sont fermées depuis vendredi 26 février 2021 au collège Clairs-Soleils à Besançon jusqu'à vendredi suite à des cas contacts signalés. On apprend désormais qu'une classe de 4e est fermée depuis ce jeudi 4 mars 2021 et jusqu'à mercredi en raison d'un élève testé positif au variant sud-africain.

RD-Biotech, la société bisontine qui a participé à l’élaboration du vaccin anti-Covid Pfizer

3 questions à… • On parle beaucoup d'elle en ce moment. La société spécialisée dans la biologie moléculaire RD-Biotech à Besançon vient de remporter un fonds de soutien de l'État pour créer un nouveau site de production de plasmides de qualité BPF. Nous avons voulu en savoir plus sur elle et le chef de cette entreprise…

Fréquentation en hausse et soldes au centre-ville de Besançon : le point avec le président de l’UCB

Depuis plusieurs semaines et plus précisément depuis la fermeture des centres commerciaux, la fréquentation au centre-ville de Besançon a nettement augmenté comme nous le confirme Serge Couësmes, président de l'Union des commerçants ce mardi 2 mars 2021, avec un bilan des soldes "globalement" positif.

Fulgurance du variant britannique dans le Doubs : le préfet pourrait prendre de nouvelles mesures prochainement

En seulement quelques jours, le nombre de tests positifs au variant dit "britannique" de la Covid-19 dans le Doubs a explosé comme nous vous en informions sur maCommune.info mercredi 24 février. Le préfet du Doubs ainsi que l'ARS Bourgogne Franche-Comté surveillent cette évolution et renforcent les mesures et les contrôles.

Santé

Présence des variants sud-africain et brésilien : quelles nouvelles mesures dans le Doubs ?

"Plusieurs cas de contamination aux variants sud-africain et brésilien du Covid-19 ont été signalés dans le Grand Besançon" indique la préfecture du Doubs qui annonce de nouvelles mesures dont le port obligatoire du masque dès vendredi sur toute la ville de Besançon - et plus uniquement dans la Boucle - mais aussi à Quingey, Saint-Vit et Montferrand-le-Château.

Variant sud-africain : une troisième classe fermée au collège des Clairs Soleils à Besançon

Une classe de 6e et une de 5e sont fermées depuis vendredi 26 février 2021 au collège Clairs-Soleils à Besançon jusqu'à vendredi suite à des cas contacts signalés. On apprend désormais qu'une classe de 4e est fermée depuis ce jeudi 4 mars 2021 et jusqu'à mercredi en raison d'un élève testé positif au variant sud-africain.

RD-Biotech, la société bisontine qui a participé à l’élaboration du vaccin anti-Covid Pfizer

3 questions à… • On parle beaucoup d'elle en ce moment. La société spécialisée dans la biologie moléculaire RD-Biotech à Besançon vient de remporter un fonds de soutien de l'État pour créer un nouveau site de production de plasmides de qualité BPF. Nous avons voulu en savoir plus sur elle et le chef de cette entreprise…

Les tests salivaires à l’école réalisés par des « personnels de santé », assure Blanquer

Les tests salivaires déployés à l'école pour lutter contre la propagation de l'épidémie de Covid-19 seront réalisés par des "personnels de santé" et non par des enseignants, a assuré lundi le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer lors d'un déplacement dans une école de Lavoncourt en Haute-Saône.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.57
légère pluie
le 04/03 à 21h00
Vent
1.64 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
96 %

Sondage