Affaire Strauss-Kahn : "Prudence et décence", "on le jette en pâture !", "un lynchage planétaire"

Publié le 17/05/2011 - 11:38
Mis à jour le 17/05/2011 - 11:38

Au-delà de l'aspect judiciaire et du fond du dossier, la médiatisation mondiale pose le problème du traitement de l'information de l'affaire « Dominique Strauss-Kahn ». L'instantanéité d'Internet (via les réseaux sociaux comme Twitter) lié aux mœurs des médias américains surprend ou sidère. Voici les réactions de quelques hommes politiques de la région : Chevènement, Moscovici, Fousseret et le Vert Mandil.

1305625173.jpg
©

Sur son blog, Jean-Pierre Chevènement s’en prend au système américain : « le cœur ne peut que se serrer devant ces images humiliantes et poignantes qu'on donne de lui. Un effroyable lynchage planétaire ! Et si c'était une monstrueuse injustice ? … […] Et, dans le système accusatoire américain, il doit faire la preuve de son innocence ! Beau système en vérité, que le président de la République, en voulant supprimer il y a deux ans, le juge d'instruction, rêvait sans doute d'importer en France. Certains avocats assurément y auraient trouvé leur compte ! Mais la présomption d'innocence là-dedans ? »

Interrogé sur TF1 dimanche soir, Pierre Moscovici pense « qu'il faut faire preuve de retenue, de prudence et de décence. Attendons la version des faits de DSK. Je le connais depuis 30 ans, ça ne ressemble pas à ce que je connais de lui. J'ai une pensée pour sa famille et pour lui dans cette épreuve. »  L’ami de DSK  déclare également à l’Alsace « C’est un vrai choc. Oui je suis affecté comme beaucoup de gens le sont […] il faut attendre que Dominique Strauss-Kahn puisse donner sa version des faits. Comme tout citoyen, il a le droit de se défendre et de dire sa vérité ».

 Sur Twitter, l’élu vert François Mandil s’exprime :

 Enfin le maire de Besançon s’est dit abasourdi par l’annonce. Jean-Louis Fousseret qui n’a jamais caché soutenir Dominique Strauss-Kahn a déclaré à l’Est républicain l’importance de la présomption d’innocence « Nous devons tous la respecter »

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

L’ancien président Valéry Giscard d’Estaing est mort du Covid-19

+ Réactions politiques •

Le troisième président de la Ve République Valéry Giscard d'Estaing (1974-1981), qui modernisa dans les années 70 la vie politique avant de voir son mandat fracassé par la crise économique, est mort mercredi 2 décembre 2020 dans la soirée du Covid-19, entouré des siens dans sa propriété d'Authon dans le Loir-et-Cher, à l'âge de 94 ans.

Skier à l’étranger ? Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives »

Y’aura-t-il des mesures contraignantes pour empêcher les Français d’aller skier à l’étranger? “S’il y a des pays qui maintiennent des stations ouvertes, il y aura des contrôles pour dissuader les Français” et pour “ne pas créer une situation de déséquilibre avec des stations en France”, a lancé le président Macron ce mardi 1er décembre lors d’une conférence de presse, en marge d’une visite du Premier ministre belge Alexander de Croo.

Allégement du confinement : ce qu'il faut retenir de l'allocution présidentielle...

Trois phases • Saluant la mobilisation de la population, Emmanuel Macron a desserré l'étau du confinement  s'est félicité que la circulation du virus ait été "freinée", mais le Covid-19 "demeure très présent" en France comme dans le reste de l'Europe. De ce fait, Emmanuel Macron a annoncé que l'allègement des restrictions ne se ferait pas du jour au lendemain mais en trois phases jusqu'au 20 janvier. Sa mise en oeuvre dépendra de l'évolution de l'épidémie, a-t-il averti.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 3.92
légère pluie
le 03/12 à 21h00
Vent
4.99 m/s
Pression
994 hPa
Humidité
91 %

Sondage