Louis Jucker en concert au CDN Besançon Franche-Comté

Publié le 23/09/2021 - 10:05
Mis à jour le 23/09/2021 - 10:05

Dans le cadre du focus suisse, Louis Jucker se produit en concert au CDN de Besançon Franche-Comté à partir de 19h le 23 octobre 2021.

 ©
©
PUBLICITÉ

SOMETHING WENT WRONG, LE NOUVEL ALBUM DE LOUIS JUCKER
Something Went Wrong résume bien ce qu’est devenu Louis Jucker en dix ans d’hyper activité musicale: une figure atypique de la scène indépendante Suisse. En 10 chansons lofi-pop simples et directes, l’artiste multiinstrumentiste dresse un autoportrait pétri d’amour indéfectible pour les sons analogique, les hasards heureux et les maladresses touchantes. Une façon de faire face à sa propre obsolescence avec légèreté, comme dépeint dans le vidéoclip home-made «31 Years of Waiting for This». Ce nouvel album comme à son habitude intégralement autoproduit couvre une palette exhaustive des styles que l’artiste affectionne par-dessus tout : teenage rock mélodique, folk acoustique et psychédélique,expérimentations sonores ou encore field recordings, le tout traversé par le son particulier et doux de sa voix. Cette sortie est l’occasion rêvée pour Hummus Records de publier une réédition des premières publications de Louis Jucker, dans un luxueux coffret réalisé à la main par l’atelier Out Of Gas à La Chaux-de-Fonds. Elle inclut 5 disques vinyles, dont son premier album Eight Orphan Songs, qui était depuis longtemps épuisé.

LOUIS JUCKER
Louis Jucker est un auteur-compositeur et activiste do-it-yourself originaire de La Chaux-de-Fonds en Suisse. En solo, il chante des chansons intimistes oscillant entre folk expérimentale et rock lo-fi. Ses nombreux albums et Ep’s sont tous publiés par le label Hummus Records, qu’il a contribué à fonder il y a une dizaine d’années avec Jona Nido, son collègue de longue date au sein du groupe punk Coilguns. Louis Jucker profite de sa liberté et cumule les sorties à géométrie variable, comme en témoigne L’Altro Mondo: Music with Lovers & Friends (2017), un foisonnant quintuple album de collaborations (dont le groupe «Autisti» avec Emilie Zoé ou encore «Peppone» avec Philippe Henchoz (Ventura).Continuant à brouiller les pistes, il publie ensuite Krakeslottet [The Crow’s Castle] (2019), rêverie folk enregistrée en solo dans une cabane de pêcheur norvégienne, mais présentée en live dans une version électrique avec les 3 autres membres de Coilguns en guise de backing band. Cette réadaptation vintage rock donne lieu à l’issue d’une année de tournée à une nouvelle publication vinyle joyeusement et pompeusement nommée «Louis Jucker & Coilguns play Krakeslottet [TheCrow’s Castle] and other Songs from the Northern Shores». Impliqué dans de multiples aspects de sa scène, Jucker produit sa musique ainsi que celle des autres au moyen d’appareils à bandes hors d’âge et bon marché (Collection Tahini, Emilie Zoé & Christian Garcia-Gaucher, Cochon Double, Darius, Coilguns, The Fawn, etc.). Il organise aussi régulièrement des événements, festivals et performances sous le sigle de Hummus Records.(Hummus Fest, Some of The Missing Ones, cartes blanches dans des festivals comme Cully Jazz ou le Festival de La Cité).

  • Entrée libre
Concert de Ojos à La Rodia

Concert de Ojos à La Rodia

  • Le 27 octobre 2021 à 19:00
Orange. Noir. Ojos. La musique d’Ojos naît de la dualité. De la rencontre. Du choc, aussi. Entre deux âmes, deux univers. Mi-pop, mi-urbaine, elle est épurée, résolument contemporaine. Mi-hispanisante, mi-francophone, elle est singulière, reconnaissable entre mille, surtout lorsque ses influences latines viennent compléter le tableau.
Musiques irlandaises en médiathèques

Musiques irlandaises en médiathèques

  • Le 23 novembre 2021 à 18:00
Le directeur et chanteur de l'ensemble a nocte temporis Reinoud Van Mechelen, ainsi que la flûtiste Anna Besson, présenteront lors du premier projet de médiation de l'ensemble, deux de leurs projets mêlant populaire et savant : « The Dubhlinn Gardens », autour de la musique irlandaise du XVIIIe siècle et « Oh ma belle brunette ! », autour des brunettes et chansons à danser de la fin du XVIIe et début du XVIIIe siècle.
Musiques irlandaises en médiathèques

Musiques irlandaises en médiathèques

  • Le 24 novembre 2021 à 14:00
Le directeur et chanteur de l'ensemble a nocte temporis Reinoud Van Mechelen, ainsi que la flûtiste Anna Besson, présenteront lors du premier projet de médiation de l'ensemble, deux de leurs projets mêlant populaire et savant : « The Dubhlinn Gardens », autour de la musique irlandaise du XVIIIe siècle et « Oh ma belle brunette ! », autour des brunettes et chansons à danser de la fin du XVIIe et début du XVIIIe siècle.
Musiques irlandaises en médiathèques

Musiques irlandaises en médiathèques

  • Le 24 novembre 2021 à 19:00
Le directeur et chanteur de l'ensemble a nocte temporis Reinoud Van Mechelen, ainsi que la flûtiste Anna Besson, présenteront lors du premier projet de médiation de l'ensemble, deux de leurs projets mêlant populaire et savant : « The Dubhlinn Gardens », autour de la musique irlandaise du XVIIIe siècle et « Oh ma belle brunette ! », autour des brunettes et chansons à danser de la fin du XVIIe et début du XVIIIe siècle.
Musiques irlandaises en médiathèques

Musiques irlandaises en médiathèques

  • Le 25 novembre 2021 à 18:00
Le directeur et chanteur de l'ensemble a nocte temporis Reinoud Van Mechelen, ainsi que la flûtiste Anna Besson, présenteront lors du premier projet de médiation de l'ensemble, deux de leurs projets mêlant populaire et savant : « The Dubhlinn Gardens », autour de la musique irlandaise du XVIIIe siècle et « Oh ma belle brunette ! », autour des brunettes et chansons à danser de la fin du XVIIe et début du XVIIIe siècle.
Musiques irlandaises en médiathèques

Musiques irlandaises en médiathèques

  • Le 26 novembre 2021 à 19:00
Le directeur et chanteur de l'ensemble a nocte temporis Reinoud Van Mechelen, ainsi que la flûtiste Anna Besson, présenteront lors du premier projet de médiation de l'ensemble, deux de leurs projets mêlant populaire et savant : « The Dubhlinn Gardens », autour de la musique irlandaise du XVIIIe siècle et « Oh ma belle brunette ! », autour des brunettes et chansons à danser de la fin du XVIIe et début du XVIIIe siècle.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.09
nuageux
le 27/10 à 9h00
Vent
1.97 m/s
Pression
1026 hPa
Humidité
89 %

Sondage