Retrouvez toute l'actualité Lure

Venue de Jacqueline Gourault à Lure : « l’inutile valse des ministres potiches » (élus de l’opposition)

Suite à la venue en Haute-Saône et notamment à Lure de Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des Territoires et des Relations avec les Collectivités territoriales, les élus de l'opposition de la ville de Lure ont tenu à exprimer leur mécontentement. La ministre n'a pas fait d'annonce qui empêcherait l'abandon du projet de reconstruction de la prison.

Maison d’arrêt de Lure : la réunion de la dernière chance le 16 octobre

Michel Raison "inquiet" • Alors que le plan immobilier pénitentiaire doit être annoncé d'ici une dizaine de jours, le sénateur LR de Haute-Saône Michel Raison a rencontré Nicole Belloubet, garde des sceaux, Ministre de la Justice, à l'occasion de l'examen hier au Sénat du projet de loi de programmation 2018-2022 et de réforme pour la justice ainsi que du projet de loi organique de renforcement de l’organisation des juridictions.

Lure : l’usine Ikéa prend feu

Un début d'incendie s'est déclaré dans l'Ikéa Industry de Lure (Haute-Saône), autour de 5h ce matin du mardi 7 août 2018. Aucune victime n'est à déplorer.

Maison d’arrêt de Lure : le sénateur de Haute-Saône demande une analyse du rapport de l’expert géologue à C. Taubira

Le ministère de la Justice a déclaré la fermeture définitive de la maison d'arrêt de Lure le 15 octobre 2014 après avoir observé des fissures sur les murs et un affaissement de terrain en avril dernier. Michel Raison, sénateur UMP de Haute-Saône et maire de Luxeuil-les-Bains, interpelle la ministre Christiane Taubira pour lui demander une analyse juridique vérifiée du rapport de l'expert géologue "qui ne prévoit aucun chiffrage" sur le coût de la remise en état de l'établissement.

Fermeture de la maison d’arrêt de Lure : M-G Dufay soutient les élus locaux

Le ministe?re de la justice a annonce? le 15 octobre 2014 son intention de fermer de?finitivement la maison d’arre?t de Lure sur la base de deux e?tudes techniques. Fin septembre, Marie-Guite Dufay, présidente de la région Franche-Comté, avait demandé à Christine Taubira de maintenir cet établissement en service. Marie-Guite Dufay sera place Vendôme le 10 novembre pour soutenir la demande de dialogue portée par les élus locaux.

CHARGER LA SUITE

Critères de recherche

Période
Type de contenu