Championnat du monde de triathlon : 14 pompiers du Doubs participent à ce grand challenge !

Publié le 15/05/2014 - 16:31
Mis à jour le 16/05/2014 - 08:49

Un groupe de 14 sapeurs-pompiers du Doubs, composé d’hommes et femmes, de sapeurs-pompiers volontaires et professionnels, issus des centres d’Avoudrey-Flangebouche, Besançon Centre, Besançon Est et du CTA/Codis, partiront représenter la France au championnat du monde pompier-police de triathlon en Espagne le dimanche 18 mai 2014. Pourquoi participer à ce triathlon ? Quel entraînement ? Quelques pompiers bisontins nous répondent...

photo_team.jpg
L'équipe au complet ! ©Besançon centre

Pour la cinquième année en six ans, l’épreuve "Half Challenge Barcelona" est support du championnat du monde de triathlon longue distance Pompiers-Police. L’épreuve se dispute en Espagne dans la région de Barcelone sur la plage d Calella (60 km au nord de Barcelone).

L'épreuve, "half IronMan", se compose de 1,9 km de natation (en une seule boucle en mer), 90 km de vélo (en une seule boucle dans l'arrière pays de Calella) et 21 km de course à pied (en deux boucles sur la route de bord de mer).

Pour Caroline Brasleret, pompier volontaire de la caserne Besançon Centre, "C’est un défi d’abord personnel du fait de la dureté de l’épreuve. Sur une telle course je sais que je pars pour environ 6h d’effort non stop. Il faut y être préparé. Cela demande donc de l’entraînement, de l’investissement et des sacrifices personnels. Mais c’est aussi un challenge entre collègues, entre amis car je n’y serais pas allée seule. Nous allons passer plusieurs jours tous ensemble, c’est l’occasion de partager de bons moments autour d’un défi commun. Et puis participer aux Championnats du Monde de Triathlon pompiers/police c’est quand même classe ! Je n’ai jamais participé à une si grande course !". Elle ajoute que "Depuis 6 mois et je m’entraîne principalement sur Besançon (piscine Mallarmé, stade Léo Lagrange) et villages alentours pour les sorties vélo."

Quant à Sid Benkhelfallah, sapeur pompier professionnel au CSP Besançon centre, ce défi entre collègues est une préparation personnelle pour l'IronMan de Zurich (Suisse) en juillet 2014 (soit un triathlon très longue distance : 3,8 km de natation ; 180 km de vélo ; 42.2 km de course à pieds). C'est aussi l'occasion de "Représenter le SDIS 25 ainsi que notre association le Raid-Défi et plus largement les pompiers de France lors de cette compétition internationale et partager un moment convivial entre collègues et amis, renforcer l’esprit de solidarité par l’accomplissement d’un challenge difficile tous ensemble."

Didier, pompier professionnel au CSP Besançon Centre depuis le 1er janvier 2001, s'entraîne le plus souvent seul depuis novembre 2013 autour de Fontain, de la vallée de la Loue etc. Il participe à ce challenge pour "la cohésion" et parce que c'est un défi entre collègues.

Pour Jérôme Boujon, pompier professionnel depuis septembre 2000 au CSP Besançon Centre, ce challenge est "Pour me donner un objectif afin de me motiver à m’entrainer consciencieusement, ainsi que créer une dynamique de groupe en passant un séjour qui renforcera notre cohésion." 

Du côté de Karen, pompier professionnel depuis le 1er juin 2008 et travaille au CSP Besançon Est, "J'ai trouvé que c'était bien pour m'intégrer et connaître mes nouveaux collègues même s'ils n'étaient pas dans le même CS que moi. Et comme la natation fut dans mon jeune temps (non pas que je sois vieille mais ça fait un moment que je ne pratique plu beaucoup), j'ai trouvé intéressant de me remettre dans le bain et d'avoir cet objectif. Bon ayant eue une blessure a l'épaule je n’ai pas pu me préparer comme je le voulais mais je suis ravie d'y participer, de représenter le Sdis du Doubs, mon centre de secours et de partager tout ça dans une ambiance que j'apprécie."

Pour Maël, pompier professionnel depuis septembre 2001 travaille au CSP Besançon Centre, "C’est avant tout un nouveau défi personnel, mais également un challenge et une aventure collective. Pour moi c’est une 1ere dans le monde du triathlon, qui est avant tout un sport individuel. Mais le fait de participer en relais à cette course apporte un coté collectif qui me plait." Il précise que "Je cours depuis le début d’année. Soit tout seul, mes jours de repos autour de chez moi ou en groupe lors de mes jours de garde."


Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

Sébastien Mizoule sera le prochain entraineur de l’ESBF…

Depuis l’annonce du départ de Raphaëlle Tervel en août dernier, le club de l’Entente Sportive Besançon Féminine (ESBF) était à la recherche de son/sa nouvel-lle entraineur pour son équipe première évoluant en Division 1. C'est donc Sébastien Mizoule qui sera le nouvel entraineur la saison prochaine, apprend-on ce 27 octobre 2020.

L’ancien gardien des Bleus Bruno Martini est mort : souvenir de 1988 à Besançon

L'ancien gardien de l'équipe de France de football Bruno Martini, actuel directeur adjoint du centre de formation de Montpellier, est mort à l'âge de 58 ans, a annoncé mardi 20 octobre 2020 le club héraultais, où il avait mis un terme à sa carrière de joueur en 1999. Bruno Martini avait marqué les esprits à Besançon en 1988 lors du championnat d'Europe Espoirs…

L1: Moussa Konaté (Amiens) signe à Dijon

L'attaquant international sénégalais d'Amiens (Ligue 2), Moussa Konaté, s'est engagé pour trois ans avec le Dijon FCO, a annoncé le club bourguignon, pensionnaire de Ligue 1, mardi.

Auxerre perd 2-0 contre Guimgamp…

Guimgamp, plus entreprenant, a battu Auxerre 2-0 ce lundi 19 octobre 2020 au Roudourou en clôture de la 7e journée de L2: une bouffée d'oxygène  pour l'En Avant qui, de 17e au bord de la zone de relégation avant ce match, bondit au 9e rang au classement.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.61
ciel dégagé
le 31/10 à 18h00
Vent
1.8 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
96 %

Sondage