Comment revitaliser les commerces des centres villes ?

Publié le 05/02/2016 - 14:57
Mis à jour le 05/02/2016 - 15:49

Telle est la question que Sylvia Pinel (PRG), ministre du Logement, de l’Égalité des territoires et de la Ruralité, et Martine Pinville (PS), secrétaire d’Etat chargé du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Economie sociale et solidaire ont posé dans leur lettre ouverte adressée à Marie-Christine Lepetit, Cheffe du service de l'Inspection Générale des Finances et Anne-Marie Levraut, vice-présidente du Conseil général de l'environnement et du développement durable ce jeudi 4 février 2016.

PUBLICITÉ

Une mission en 3 axes

Les petites et moyennes villes souffrent actuellement « d’une baisse de dynamisme de leur centre-ville, liée notamment à la diminution des commerces« . Afin d’engager des actions pour revitaliser ces centres villes, la mission lancée par Sylvia Pinel et Martine Pinville vise à :

  • identifier l’ensemble des causes qui expliquent ces difficultés ;
  • expertiser l’efficacité des outils disponibles pour lutter contre ce mouvement ;
  • formuler de nouvelles propositions pour inverser cette tendance ;

Des cas concrets

Dans le cadre de cette mission, une analyse comparative avec des pays étrangers (Benelux, Grande-Bretagne, Allemagne, Italie, Espagne…) sera réalisée pour partager les bonnes pratiques. Ce travail s’appuiera sur l’étude de plusieurs cas concrets, notamment issus des 54 communes lauréates de l’appel à manifestation d’intérêts « centres-bourgs » lancé en 2014 par le Ministère du Logement, de l’Égalité des territoires et de la Ruralité visant à redynamiser ces communes par des crédits d’ingénierie spécifiques.

Sylvia Pinel et Martine Pinville se sont engagées à présenter, d’ici le 1e juin 2016, un rapport opérationnel présentant les conditions de mise en oeuvre de pistes d’évolution pour mieux cerner le problème lié à la disparition des commerces en centre ville.

(Communiqué) 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Entente sur les prix chez des notaires  : « Pas de volonté de s’opposer au droit de la concurrence »

Entente sur les prix chez des notaires  : « Pas de volonté de s’opposer au droit de la concurrence »

21 notaires en Franche-Comté réunis sous le groupement Notimo ont été collectivement sanctionnés en début de semaine à 250.000 euros d'amende par l'Autorité de la Concurrence pour entente sur les prix sur les négociations immobilières. Benoit Mohn, nouveau président de la chambre interdépartementale des notaires de Franche-Comté précise qu'il n'y avait pas d'intention délibérée de s'opposer au droit de la concurrence. 

Au Crédit Agricole, le sport comme école de la vie

Au Crédit Agricole, le sport comme école de la vie

publi-info • Le Crédit Agricole est une banque solidement ancrée dans les territoires et la Franche-Comté ne fait évidemment pas exception à cette règle. De ce fait, et de longue date, l’établissement bancaire s’est naturellement investi dans des activités sportives, parce que c’est une école de vie porteuse de valeurs allant de l’humilité au goût de l’effort.

Besançon, à vous de construire le bonheur qui va avec…

Besançon, à vous de construire le bonheur qui va avec…

Les 3 B • En devenant communauté urbaine au 1er juillet 2019, le Grand Besançon passe un cap et se dote d'une marque d'attractivité déclinable par les différents acteurs publics et privés du territoire qui ont participé à sa co-construction : "Besançon, Boosteur de bonheur", plus qu'une promesse mais un véritable art de vivre à la bisontine que les différents acteurs locaux vont s'approprier

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.31
ciel dégagé
le 27/06 à 3h00
Vent
1.8 m/s
Pression
1022.29 hPa
Humidité
95 %

Sondage